GNU.WIKI: The GNU/Linux Knowledge Base

  [HOME] [HowTo] [ABS] [MAN1] [MAN2] [MAN3] [MAN4] [MAN5] [MAN6] [MAN7] [MAN8] [MAN9]

 


  Le Francophones-HOWTO : Linux & la langue fran�aise
  �crit par Guylhem Aznar, <guylhem(�)metalab.unc.edu>
  v3.2.2 ; D�cembre 2001

  Copyright � 1997, 1998, 1999, Guylhem Aznar ; librement distribuable
  selon les termes du GNU Free Documentation License,
  http://www.fsf.org/licenses/fdl.html.  Toutes les marques cit�es
  appartiennent � leurs propri�taires respectifs.
  ______________________________________________________________________

  Table of Contents



  1. Pr�sentation

     1.1 Introduction
     1.2 Fichiers utilis�s dans ce HOWTO
     1.3 Les Fran�ais ne sont pas les seuls francophones !
        1.3.1 a) Diff�rentes versions
        1.3.2 b) Les �tats-uniens : raccourcis claviers
        1.3.3 c) Le Luxembourg : comme la France
        1.3.4 d) Le Canada : 3 claviers
     1.4 Attention
        1.4.1 a) ROOT
        1.4.2 b) CHERCHER

  2. Les probl�mes

     2.1 Pr�sentation
     2.2 Solutions
     2.3 Aider

  3. Le vocabulaire : petit lexique

     3.1 8 bits
     3.2 La police de caract�res
     3.3 Les polices de caract�res
     3.4 Table de clavier
     3.5 � Home �, � End �, � Page_Up � et � Page_Down �
     3.6 Touches mortes
     3.7 � BackSpace � et � Delete �
     3.8 � UTC � et � GMT �

  4. R�glage du clavier sous Linux

     4.1 Introduction
     4.2 Attention au stty !
     4.3 Faire de ces modifications les d�fauts au d�marrage
     4.4 Polices de caract�re
     4.5 Vieilles versions
     4.6 Am�liorations sp�cifiques au clavier fran�ais latin9
        4.6.1 a) carr�/cube
        4.6.2 b) dollar / livre / symbole mon�taire international
     4.7 Pour les autres claviers latin9
     4.8 Dans tous les cas

  5. XFree

     5.1 Introduction
     5.2 Mal programmer
     5.3 Le clavier en pratique
        5.3.1 a) Solution utilisant xmodmap
        5.3.2 b) Solution utilisant xkb (recommand�e)
        5.3.3 c) Solution du compose
        5.3.4 d) Solution modifiant la libX11
        5.3.5 e) Est-ce n�cessaire ?
     5.4 � latin9 � ou � latin1 � ?
     5.5 Table de correspondances
     5.6 Les polices ISO 8859-15 latin 9 sous X

  6. R�glage du clavier pour les applications en mode texte

     6.1 Tout d'abord
     6.2 Une police, des polices...
        6.2.1 a) Historique des polices
        6.2.2 b) ISO 8859-15 latin 9
        6.2.3 c) Utiliser les polices ISO 8859-15 latin 9
        6.2.4 d) Unicode
        6.2.5 e) Utiliser les possibilit�s Unicode
     6.3 Les locales, messages en Fran�ais
     6.4 Son linux en fran�ais
     6.5 Les variables
     6.6 Les caract�res 8 bits dans les programmes utilisant readline tels bash ou ncftp...
     6.7 zsh
     6.8 tcsh
     6.9 Pour tous les shells
     6.10 L'heure
     6.11 vi
     6.12 Emacs
     6.13 less
     6.14 ls
     6.15 flex
     6.16 elm
     6.17 col
     6.18 rlogin
     6.19 joe
     6.20 TeX et LaTeX
     6.21 Manuel
     6.22 Correcteur orthographique ispell
     6.23 Les claviers 105 touches
     6.24 PGP
     6.25 Impression en mode ascii
     6.26 Unicode/latin/cp... je n'ai pas compris ce dernier paragraphe !
     6.27 ncurses
        6.27.1 Introduction
        6.27.2 Les accents
     6.28 Perl
     6.29 Installer les locales
        6.29.1 Midnight Commander (mc)
     6.30 Kernel
     6.31 Lilo
     6.32 Groff (man)
     6.33 Divers

  7. R�glage du clavier pour les applications X

     7.1 Les xterminaux (xterm, nxterm, rxvt...)
     7.2 Les applications Motif
     7.3 Le manuel
     7.4 NumLock
     7.5 XDM

  8. Remerciements



  ______________________________________________________________________

  1.  Pr�sentation



  1.1.  Introduction


  Ce document a �t� r�dig� pour aider � configurer un ordinateur dot� du
  syst�me d'exploitation Linux pour des utilisateurs francophones.

  Il y est expliqu� par exemple comment configurer p�riph�riques et
  applications afin de prendre en compte les particularit�s et les
  sp�cificit�s de notre langue...

  Toutefois, ce document ne traite pas de l'installation du syst�me
  d'exploitation Linux ; il est implicitement suppos� que vous ayez
  correctement install� une distribution de Linux, RedHat, Debian ou
  Suse, cette liste n'�tant pas exhaustive, et que vous vous appr�tiez
  maintenant � mieux la configurer ; veuillez donc vous r�f�rer �
  d'autres HOWTOs pour l'installation.

  Les adresses �lectroniques ont �t� volontairement supprim�es ou
  modifi�es en rempla�ant les � a enroul�s � par des � (�) � afin
  d'�viter les publipostages tr�s g�nants.

  Si quelque terme employ� vous semble un peu obscur, je vous invite �
  vous reporter au lexique (� Vocabulaire : un petit lexique �),
  expliquant certains mots tels 8 bits, AZERTY ou QWERTY, qui sont
  employ�s tout au long de ce document.


  1.2.  Fichiers utilis�s dans ce HOWTO


  Tous les fichiers cit�s dans ce HOWTO, sont disponibles sous licence
  GPL sur ma page

  Je vous recommande de t�l�charger tous ces fichiers pour les utiliser
  selon les exemples propos�s.


  1.3.  Les Fran�ais ne sont pas les seuls francophones !



  1.3.1.  a) Diff�rentes versions


  Pour chaque manipulation d�pendant du pays concern�, un certain nombre
  de versions peuvent �tre propos�es :


  �  une canadienne normalis�e (cn)

  �  une belge wallonne (be)

  �  une fran�aise (fr)

  �  une qu�b�coise (qc)

  �  une suisse romande (sf)

  �  une �tats-unienne internationale (usx)


  1.3.2.  b) Les �tats-uniens : raccourcis claviers


  La version �tats-unienne internationale permet � tous les francophones
  utilisant un clavier � 7 bits � aussi nomm� � QWERTY � de b�n�ficier
  de l'�tendue des caract�res 8 bits.

  Est disponible aussi une version pour ceux qui utilisent un clavier �
  Happy Hacking �.


  1.3.3.  c) Le Luxembourg : comme la France


  Le Grand Duch� du Luxembourg utilisant les conventions fran�aises,
  j'invite les lecteurs luxembourgeois � se reporter aux exemples
  fran�ais.

  1.3.4.  d) Le Canada : 3 claviers


  Il est classique de parler des claviers � canadien international �,
  surtout destin�s aux anglophones (qui leur pr�f�rent toutefois les
  claviers QWERTY standard) et les claviers � canadien fran�ais �, aux
  lettres accentu�es.

  Mais, de nouveaux claviers dits � canadiens normalis�s � ont fait leur
  apparition r�cemment pour fusionner les mod�les � canadien
  international �, non concern� par le cadre du Francophones HOWTO, et �
  canadien fran�ais �.

  Ces nouveaux claviers r�pondent aux normes CAN/CSA Z243.200-92 et ISO
  9995-7 ; ils sont pr�vus pour �tre utilis�s dans n'importe quelle
  langue, en rempla�ant par exemple les intitul�s des touches par des
  pictogrammes : � Del �, en anglais, qui se traduisait par � Suppr � en
  fran�ais devient ainsi trois barres obliques fines orient�es sud-
  ouest/nord-est.

  Plus d'explications sont disponibles sur le site de l'Office de la
  Langue Fran�aise.

  Toutefois je n'ai pas pu r�ussir � me procurer un tel clavier ; mes
  fichiers de configuration sont donc uniquement bas�s sur les
  (illustrations) et les normes th�oriques, et non les normes pratiques.

  Par exemple, si j'ai compris que la touche � Control � de droite est
  utilis�e comme une � AltGr � mais sert � obtenir encore d'autres
  caract�res, je n'ai aucune id�e du comportement de ces touches lorsque
  seule l'autre a une s�rigraphie pr�vue...

  Si on peut m'envoyer un tel clavier, et surtout son pilote, je promets
  de mettre les fichiers de configuration � jour :-)


  1.4.  Attention



  1.4.1.  a) ROOT


  Certaines manipulations recommand�es par ce document ne peuvent �tre
  effectu�es que sous le compte privil�gi� � root � ; la plus grande
  prudence est alors de rigueur car toute action inad�quate peut mettre
  en p�ril le contenu des disques.

  Sauvegarder les fichiers existants, par exemple en les copiant sous le
  m�me nom suivi du pr�fixe .old, avant de les modifier ou remplacer.


  1.4.2.  b) CHERCHER


  Le paquetage GNU nomm� "find" offre un programme appel� locate, gr�ce
  auquel l'utilisateur peut retrouver le nom complet, chemin de
  r�pertoires, d'un fichier dont il ne conna�t que le nom.

  Certaines distributions Linux fournissent cela en /usr/bin/locate.

  En tant que root, lancer updatedb invoque un find / sur les disques
  mont�s et place les noms de tous les fichiers sous forme hash dans
  /usr/lib/locate/find.codes (ou /var/lib/slocate/slocate.db pour
  slocate, utilis� dans les distributions modernes.)

  locate permet ensuite de localiser l'un d'eux :



               (guylhem@victis:guylhem)$ locate noms_des_fichiers_�_retrouver



  2.  Les probl�mes



  2.1.  Pr�sentation


  Le probl�me de tout utilisateur francophone apr�s l'installation de
  Linux est de lui faire comprendre qu'il utilise des normes diff�rentes
  des standards par d�faut �tats-uniens..

  Cela a des cons�quences sur :


  �  la police de caract�res donc les caract�res sp�ciaux que l'on
     utilise, accentu�s comme � � � � ou bien ligatur�s comme � , voire
     � e dans l'o � qui vient d'appara�tre sous Linux gr�ce � la norme
     ISO-8859-15 aussi nomm�e latin-9

  �  la correspondance entre la s�rigraphie des cabochons ou � touches �
     du clavier sur lesquelles vous appuyez, et les codes que Linux
     renvoie, celui-ci supposant un clavier QWERTY �tats-unien par
     d�faut

  �  le format de page pris en charge par les programmes que vous
     utilisez pour imprimer, diff�rent entre les �tats-Unis; (14�8,5
     pouces pour du papier dit l�gal) et l'Europe (29,7�21 cm pour des
     feuilles a4)

  �  le format des dates et de l'heure, la position des jours et des
     mois �tant variable selon les r�gions de la francophonie

  �  le format de la monnaie, aussi variable selon les francophones

  �  la langue utilis�e pour les messages d'erreur


  2.2.  Solutions


  Tout est pr�configur� pour un �tats-unien : bien que ceux-ci ne
  repr�sentent pas la majorit� de la population mondiale, ils ont �t�
  pr�curseurs en informatique.

  Il faut donc se faire reconna�tre comme une � exception � par les
  diff�rents programmes, par des options ou des variables � exporter
  voire dans les pires des cas une modification du code source suivie
  d'une recompilation.

  Heureusement, la philosophie GNU de Linux rend le syst�me tr�s ouvert
  � des modifications de toutes sortes et comme vous allez le d�couvrir
  au fil de ce document, et il est assez simple d'obtenir un r�sultat
  tr�s correct.



  2.3.  Aider


  Pour le moment, le futur de l'internationalisation de Linux porte sur
  la traduction des messages d'erreur, des programmes comme KDE ou
  GNOME, des pages de manuel et de la documentation, alors si vous vous
  sentez l'�me d'un traducteur, n'h�sitez pas � contacter l'�quipe de
  traduction des HOWTOs ; pour cela, adressez-vous � �ric Dumas
  <dumas(�)freenix.fr> ou <dumas(�)linux.eu.org>.


  3.  Le vocabulaire : petit lexique


  Tout d'abord, un mot sur le vocabulaire employ� :


  3.1.  8 bits


  Des caract�res sont dits � 8 bits � s'ils correspondent � des accents
  ou � des signes sp�ciaux comme � � �, non inclus dans le standard
  ASCII � 7 bits �.

  Ce standard, sans accents ni caract�res sp�ciaux, correspond aux 128
  (2^7) premiers caract�res des 256 (2^8), de 0 � 255.

  Pour des raisons historiques (place disponible, inutilit� pour les
  �tats uniens) seuls les 128 (2^7) premiers caract�res ont �t�
  normalis�s par l'ASCII : par exemple le A qui est le 65e caract�re de
  la table ASCII s'�crit 0100 0001 en notation binaire.

  Pour les caract�res situ�s hors de la norme ASCII, diff�rentes �
  normes � ou � standards � incompatibles, comme l'Unicode, l'iso-8859,
  le latin, le cp (...) fixent ces correspondances.

  Par exemple, dans le standard ASCII �tendu par l'iso-8859-1, le 224�me
  caract�re �quivalent not� � eb � en hexad�cimal correspond � � � �.


  3.2.  La police de caract�res


  Une police de caract�res est une correspondance entre des codes
  informatiques et des caract�res (alphanum�riques...) affichables par
  l'ordinateur.

  La police de caract�res est l'ensemble des repr�sentations graphiques
  des caract�res d'un standard.


  3.3.  Les polices de caract�res


  Il existe plusieurs polices de caract�res 8 bits pouvant r�pondre au
  besoins des francophones.

  Je vous recommande de lire � ce sujet l'excellent site de Roman
  Czyborra qui a fait une th�se sur ce sujet et qui vous donnera une
  explication fort d�taill�e

  Pour r�sumer, il est n�cessaire de choisir une police de caract�res
  pour que tous les caract�res fran�ais soient disponibles.

  Voici la liste des polices dites � ISO 8859 �, mais attention, il
  existe leurs �quivalents en � code page � pour windows (comme cp1252).
  �  ISO 8859-1 : latin 1 : langues d'Europe de l'ouest, Afrikaans,
     Swahili.

     Le Swahili, n'utilise aucun caract�re accentu� (comme l'Anglais, le
     Malais et l'Indon�sien), donc n'importe quel version fait
     l'affaire.

     Pour l'Afrikaans, je ne sais plus exactement quel �tait le choix
     initial (c'est-�-dire o� avait �t� rang� le 'n au d�part), mais il
     ne me semble pas que ce soit dans Latin 1.

     Dans la pratique, bien s�r, les Afrikaaner utilisent Latin 1 ; la
     m�me chose se passe pour un certain nombre des cas qui suivent.

  �  ISO 8859-2 : latin 2 : langues d'Europe centrale et orientale.

     Dans les faits : Polonais, Tch�que, Slovaque, Slov�ne, Croate,
     Hongrois, Roumain, probablement aussi le Sorbe ou Sorabe (Wende en
     allemand).

     Officiellement, je crois que l'Albanais s'�crit aussi en Latin-2,
     mais comme dans les faits c'est identique au Latin 1...  Il y a un
     probl�me pour le Roumain, car le Latin 2 contient formellement les
     caract�res avec une c�dille, quand en roumain on utilise une
     virgule souscrite.

  �  ISO 8859-3 : latin 3 : Esp�ranto et Maltais.

     Initialement, c'�tait pr�vu pour les langues d'Europe du Sud, y
     compris le Turc, les langues d'Espagne (donc Catalan, Basque), le
     Fran�ais.

     Mais dans la pratique, c'est limit� � ces deux langues.

  �  ISO 8859-4 : latin 4 : langues baltes (incomplet).

     Pas utilis� dans la pratique, remplac� par Latin 7 (iso-8859-13),
     ou plut�t en pratique la codepage 1257 Windows.

     Pour l'Este ou Estonien, on peut aussi utiliser Latin 9.

  �  ISO 8859-9 : latin 5 (comme latin 1, moins l'Islandais, plus le
     Turc).

     Usage : le Turc et peut-�tre l'Az�ri, mais il manque le schwa, un �
     e � renvers�.

     Codage officiel aux Pays-Bas du fait des Turcs qui y habitent.

  �  ISO 8859-10 : latin 6 : langues nordiques, sauf le Lapon Skolt.

     Pas utilis� dans la pratique : ne servirait que pour les langues
     sames (ou lapones), mais il manque des caract�res, et le public
     concern� est de toute mani�re assez limit�.

  �  ISO 8859-11 : Thai.

     Pas encore officiellement adopt�.

  �  ISO 8859-12 : Indien (n'existe pas encore).

     Pr�vu pour le devanagari, pour �crire l'Hindi, la langue principale
     de l'Inde, et aussi un grand nombre d'autres langues indiennes,
     dont le Sanskrit.


  �  ISO 8859-13 : latin 7 : langues baltes.

     Plus exactement : couvre les langues du pourtour de la mer
     Baltique, donc aussi le Polonais, l'Allemand et les langues de
     scandinavie.

     Mais dans la pratique il est r�duit en utilisation aux langues
     baltes et � l'Este ou Estonien.

  �  ISO 8859-14 : latin 8 : langues celtes.

     Pour le Breton, le Ga�lique et les dialectes parl�es au Pays de
     Galles et en Irlande.

  �  ISO 8859-15 : latin 9 : comme latin 1, en y comblant quelques
     manques.

     Pour le Fran�ais, le Finnois (en concurrence avec Latin 1) et
     l'Este ou Estonien (en concurrence avec Latin 7).

  De cette longue liste, il convient de ne retenir que :


  �  ISO 8859-1 latin 1 : police ouest-europ�enne utilis�e par la
     majorit� des syst�mes UNIX, elle permet de disposer de tous les
     caract�res Fran�ais sauf les � o e li�s �, l'euro et l'y tr�ma
     majuscule

  �  cp850 : �quivalent sous DOS de cette police, mais incompatible : il
     faut utiliser un outil de traduction de fichiers tel GNU recode.

  �  ISO 8859-15 latin 9 : police de l'union europ�enne, il s'agit d'une
     version r�vis�e de l'ISO 8859-1 latin 1 pour inclure tous les
     caract�res des pays europ�ens ; ainsi on y retrouve les caract�res
     Fran�ais manquant, l'euro, et des caract�res finlandais manquants.

  �  latin 0 : l'ISO 8859-15 latin 9 est souvent incorrectement abr�g�e
     en latin0, qui correspondait au nom du projet, de par son ambition
     � remplacer le latin 1 un jour. Je vous renvoie au site de l'ISO et
     � la documentation compl�te de ce standard

  �  cp1252 : �quivalent sous Windows de cette police, aussi
     incompatible, qui apporte les m�mes caract�res manquants, du fait
     d'une r�vision r�cente de cette norme.

  �  ISO 8859-9 latin 5 : police officielle en Turquie et en Hollande,
     o� les caract�res Islandais peu utilis�s ont �t� remplac�s par les
     caract�res turcs.

  �  cp1254 : �quivalent sous Windows de cette police, aussi
     incompatible, qui apporte les caract�res manquant au Fran�ais
     pr�c�demment cit�s et remplace les caract�res Islandais peu
     utilis�s par les caract�res turcs.

  Les choix de polices de caract�res sont souvent des questions ou la
  raison se heurte aux habitudes.

  Pour ma part, si vous h�sitez, je vous recommande l'ISO 8859-15 latin
  9, pour diverses raisons :


  �  Il supporte l'int�gralit� des caract�res utilis�s en Fran�ais de
     mani�re standard sur les UNIX, pour les �changes de fichiers entre
     Solaris et Linux par exemple


  �  Il s'agit de la police 8 bits choisie par l'union europ�enne si
     l'Unicode, �volution du 8 bits, n'est pas disponible

  �  Il permet d'�crire des textes avec l'int�gralit� des caract�res
     utilis�s dans l'union

  �  Il est en train de devenir le nouveau standard dans la messagerie
     �lectronique au sens large, supplantant progressivement l'ISO
     8859-1 latin 1

  Le Francophones HOWTO utilise donc le latin 9 dans tous les exemples,
  car il y a de grandes chances que votre syst�me ne soit pas encore
  compatible latin 9... autant donc vous proposer des manipulations et
  des travaux pratiques utiles :-)

  Toutefois, si vous ne pouvez utiliser l'ISO 8859-15 latin 9 et d�cidez
  d'en choisir une autre, je vous recommande d'�viter les cp propres au
  monde DOS/Windows et de vous rabattre sur l'ISO 8859-1 latin 1 qui est
  encore un standard fort r�pandu : dans chaque exemple je vous invite
  alors � remplacer les � latin9 � par des � latin1 �


  3.4.  Table de clavier


  Une table de clavier est un fichier permettant de faire correspondre
  l'empreinte physique des cabochons, � touches � du clavier, au
  r�sultat obtenu sur l'�cran de l'ordinateur.

  Pour linux, ces fichiers sont dans /usr/lib/kbd/keytables/ ou
  /usr/share/kbd/keytables/

  Par exemple, les claviers fran�ais AZERTY ont une table de clavier
  diff�rente des claviers suisse romands QWERTZ, ou des claviers du
  reste du monde, QWERTY.

  Cela ne concerne que l'apparence du clavier, l'empreinte des
  cabochons, donc disposition relative des caract�res sur le clavier, et
  non son �lectronique interne ; si votre clavier ne vous convient pas,
  il vous suffit donc d'utiliser des autocollants pour le transformer en
  un autre clavier francophone.


  3.5.  � Home �, � End �, � Page_Up � et � Page_Down �


  Les touches � Home �, � End �, � Page_Up � et � Page_Down � dont les
  noms varient selon les claviers sont les touches permettant
  respectivement d'aller en d�but/fin de ligne et de monter/descendre
  d'une page.

  Les codes affectes � ces touches sont respectivement 102 et 107 pour �
  Home � et � End � en mode terminal.

  Dans les pictogrammes des claviers ISO 9995-7, ces touches sont
  repr�sent�s par des fl�ches aux traits appuy�s.

  Lorsqu'on presse une touche, le clavier �met un code, qui est
  intercept� par la table de clavier.

  La table de clavier, si elle reconnait le code, renvoie la chaine
  associ�e � la touche, en l'occurence� "\e[4  � pour � End �.

  Lorsque bash ou un autre programme re�oit cette chaine, il ne la
  connait pas !

  Donc il faut lui dire, dans le .inputrc que "\e[4 " signifie "aller �
  la fin de la ligne"

  Donc pour que ces touches fonctionnent dans le shell bash, on ajoutera
  donc dans le fichier .inputrc (dans votre  / ou dans /etc/inputrc) les
  lignes:



       set meta-flag on
       set convert-meta off
       set input-meta on
       set output-meta on
       set bell-style visible

       "\e[1~":beginning-of-line
       "\e[3~":delete-char
       "\e[4~":end-of-line
       "\e\C-h": backward-kill-word
       "\e\e[3~": kill-word



  Les premi�res lignes permettent d'afficher les caract�res 8 bits, et
  de remplacer le � bip � en cas d'erreur par un �clair blanc � l'�cran.


  3.6.  Touches mortes


  Les touches mortes sont des touches qui ne produisent pas de
  caract�res en elles-m�mes, mais qui modifient la fa�on dont la frappe
  suivante va �tre interpr�t�e, par exemple, le tr�ma ou l'accent
  circonflexe sont en g�n�ral des touches mortes.

  Une touche morte est une touche qui doit donc �tre suivie d'un espace
  pour obtenir l'accent seul, ou dans le cas o� elle est suivie d'une
  voyelle y positionne un accent, par exemple :



               � ^ � puis � e � donne � � �
               � ^ � puis � espace � donne � ^ �



  Les touches mortes sont :

  �  be et fr: l'accent aigu en AltGr de 1 pour les Fran�ais et en AltGr
     de � pour les Belges, l'accent grave en AltGr de 7 pour les
     fran�ais & en AltGr de carr�/cube pour les Belges, le tr�ma et
     l'accent circonflexe tous deux � c�t� du P

  �  sf et usx: les accent aigus, graves, circonflexes, les tr�mas et la
     tilde

  �  qc: les accent graves, circonflexes, les tr�mas et la c�dille


  3.7.  � BackSpace � et � Delete �


  En raison d'une erreur volontaire et historique sous Linux, pour �
  �muler � le fonctionnement d'un clavier de console VT, ces 2 touches
  sont fr�quemments m�lang�es, au mieux fonctionnant � l'identique, au
  pire ne fonctionnant pas du tout.

  Commen�ons donc par bien les d�finir :


  �  BackSpace : touche plac�e en haut � droite du pav� principal, au
     dessus d' � Entr�e �, au cabochon marqu� d'une fl�che vers la
     gauche.

  �  Delete : touche du pav� curseur au cabochon marqu� � Suppr � ou �
     Del �, � gauche de � Fin � ; en ISO 9995-7 elle correspond � trois
     barres obliques fines orient�es sud-ouest/nord-est.

  Le pav� num�rique offre une touche au marquage identique et � effet
  identique lorsque � Verr Num � ou � Num Lock � est d�sactiv�.

  Ces deux touches correspondent chacune � un de ces codes :


  �  BS : caract�re ASCII 0x08, ou control-h.

  �  DEL : caract�re ASCII 0x7F, ou control-?

  �  ^D : caract�re ASCII 0x04, ou control-d.

  Ceci dans le but d'effacer � gauche du curseur avec BackSpace, �
  droite du curseur avec Delete.


  3.8.  � UTC � et � GMT �


  Chaque partie du monde a sa propre norme horaire, bas�e sur des
  fuseaux.

  La France se trouve en zone MET, � heure moyenne europ�enne � soit
  GMT+1 ; la zone � MET DST � correspond � l'heure d'�t� activ�e soit
  GMT+2.


  �  GMT est l'heure solaire moyenne de Greenwich. L'heure est compt�e �
     partir de midi et est donc d�cal�e de 12 h  par rapport au temps
     universel. GMT est bas�e sur la rotation de la terre, ce n'est donc
     pas un temps r�gulier. En effet, la vitesse de rotation de la Terre
     subit des variations faibles mais assez chaotiques, en plus elle
     diminue sur le long terme.

  �  UTC, � temps universel coordonn� �, est compt� � partir de minuit
     toujours par rapport au m�ridien z�ro. Il est bas� sur des �talons
     atomiques, mais des secondes intercalaires sont ajout�es
     occasionnellement pour faire en sorte qu'il ne s'�carte jamais de
     plus de une seconde de l'heure solaire moyenne.  Le site de l'opdaf
     et le lexique donnent plus de renseignements.

  C'est le temps UTC, d�fini � Paris, qui sert de r�f�rence aux
  diff�rentes heures l�gales.

  L'acronyme � GMT � est employ� 99% du temps pour d�signer UTC, mais
  c'est une erreur ou un abus de langage.

  Enfin, � titre purement indicatif, il existe l'heure astronomique,
  aussi compt�e sur des �talons atomiques mais d�cal�e de 4 minutes par
  jour de l'heure terrestre car se basant sur la position de la terre
  dans l'espace par rapport aux �toiles.

  4.  R�glage du clavier sous Linux



  4.1.  Introduction


  Il existe deux programmes pour configurer votre clavier : un pour la
  console : loadkeys et un pour XFree : xkbd.

  Pour installer un clavier fran�ais sous Linux, tapez selon votre
  clavier une des lignes suivantes :



               loadkeys tables-clavier/fr/fr-latin9.map
               loadkeys tables-clavier/qc/qc-latin1.map
               loadkeys tables-clavier/cn/cn-latin1.map
               loadkeys tables-clavier/be/be-latin9.map
               loadkeys tables-clavier/sf/sf-latin1.map
               loadkeys tables-clavier/usx/usx-latin1.map
               loadkeys tables-clavier/usx/usx-happy-hacking-latin9.map



  4.2.  Attention au stty !


  Avec les tables latin 9 recommand�es dans ce HOWTO, pour linux-console
  aussi bien que pour X window, N'UTILISEZ PLUS :



               stty erase ^H



  ou :



               stty erase ^?



  � stty erase � ne sert en effet qu'� �tablir une correspondance entre
  le code que renvoie une touche et la fonction erase pour effacer le
  caract�re.

  Les tables ici fournies fonctionnent correctement et ne n�cessitent
  donc pas de stty erase qui risquerait surtout de perturber leur bon
  fonctionnement !

  Supprimez-donc ces lignes de vos fichiers d'initialisation de
  l'interpr�teur de commandes � shell �, comme .bashrc, .bash_profile ou
  .tcshrc .


  4.3.  Faire de ces modifications les d�fauts au d�marrage



  D'habitude, loadkeys est ex�cut� par des scripts au d�marrage ; par
  exemple dans /etc/rc.d/init.d/keytable ou /etc/rc.d/rc.local,
  init.d/keytable ou rc.keymap.

  La commande :



               find /etc/rc.d -type f | xargs grep loadkeys



  vous fournira le nom exact du fichier lan�ant loadkeys ; il vous
  suffit alors de l'�diter pour que vos modifications soient d�sormais
  prise en en compte � chaque d�marrage.

  Les distributions RedHat et Debian constituent des exceptions : la
  table de clavier par d�faut �tant d�finie dans /etc/sysconfig/keyboard
  pour la RedHat et /etc/kbd/config pour les Debian.

  Remplacer donc dans le fichier propre � votre distribution la table de
  clavier en question par la bonne table comme fr-latin9.map (selon
  votre mod�le de clavier)

  Vous devrez mettre une copie de la table que vous utilisez dans le
  r�pertoire o� votre distribution va chercher les tables de clavier ;
  en g�n�ral /usr/lib/kbd/keymaps/i386/azerty/ pour une RedHat et
  /usr/share/kbd/keymaps/i386/azerty/ pour une Debian.

  Allez donc sur t�lechargez l'archive, enregistrez-la dans votre
  r�pertoire  /, puis d�tarrez-la avec la commande:



               tar -xzvf francophones-howto.tgz



  Cela cr�e un r�pertoire  /french : placez-vous dans ce r�pertoire puis
  tapez :



               cp tables-clavier/linux-console/fr-latin9.map /usr/lib/kbd/keytables/i386/azerty/



  Pour afficher les caract�res latin9, vous devrez ex�cuter les
  instructions de la section � polices de caract�re �.


  4.4.  Polices de caract�re


  Si vous utilisez console-tools-1998.08.11.tar.gz, vous pourrez
  remplacer � setfont � par � consolechars � : ces programmes servent �
  charger une police sous linux console.



               setfont /usr/lib/kbd/consolefonts/xxxE-NN.psf.gz


  Je vous conseille pour des raisons d�velopp�es plus bas :



               setfont /usr/lib/kbd/consolefonts/lat9-16u.psf.gz



  Je ne vous conseille pas les fichiers � lat1 �, qui ne supportent pas
  l'euro ni les autres caract�res fran�ais.

  Vous trouverez aussi des fichiers � .uni � qui ne sont utiles que pour
  cr�er des polices ou pour ceux qui utilisent l'unicode : ils fixent
  des correspondances entre les � dessins � des caract�res dans la
  police et les codes des dits caract�res, un m�me dessin pouvant
  correspondre � plusieurs codes dans l'example de d'unicode.

  Pour les polices toutes faites, vous pouvez forcer cette correspondace
  avec l'option � -u fichier.uni �.

  Si vous tenez � les installer, copiez de la m�me mani�re tous les
  fichiers commen�ant par � lat9 � et se terminant par � .uni � dans le
  r�pertoire /usr/lib/kbd/consoletrans avec la commande:



           cp lat9*.uni /usr/lib/kbd/consoletrans



  D'habitude, setfont est ex�cut� par des scripts au d�marrage ; par
  exemple dans /etc/rc.d/init.d/keytable ou /etc/rc.d/rc.local,
  init.d/keytable ou rc.keymap.

  La commande :



               find /etc/rc.d -type f | xargs grep setfont



  vous fournira sur le nom exact du fichier lan�ant setfont ; il vous
  suffit alors de l'�diter pour que vos modifications soient d�sormais
  prise en en compte � chaque d�marrage...

  Les distributions RedHat et Debian constituent des exceptions : la
  police par d�faut �tant d�finie dans /etc/sysconfig/i18n pour la
  RedHat et /etc/kbd/config pour les Debian.

  Dans /etc/sysconfig/i18n rajouter une ligne de la forme :



               SYSFONT=xxxE-NN.psf



  �  xxx repr�sente le type de police ; il doit s'agir d'une lat pour
     les francophones ce qui signifie ISO 8859 ou latin.  Sans cela il
     n'y a plus de caract�res � �tendus � comme les voyelles accentu�s,
     symboles de ponctuation comme paragraphe...

  �  E repr�sente l'encodage latin, par exemple 1 pour latin1, 0 ou 9
     pour latin9

  �  NNN repr�sente la taille individuelle de chaque caract�re ; 08 est
     presque illisible mais 16 est un peu gros... � r�gler selon les
     go�ts de chacun.

  Je vous conseille la police lat9-16u.psf ou son �quivalent lat0-16.psf
  install�e par d�faut sur la plupart des distributions, tr�s souvent
  compress�e donc avec le suffixe � .gz � .

  [ rajouter une explication sur comment installer la police ]

  La section � une police, des polices � vous donnera plus de d�tails
  sur les polices disponibles.


  4.5.  Vieilles versions


  Si lors du chargement de la table de clavier vous rencontrez un
  message d'erreur similaire au suivant :



               (guylhem@victis:guylhem)$ loadkeys fr-latin9.map
               Loading /usr/lib/kbd/keytables/fr-latin9.map
               unknown keysym 'dead_cedilla'
               /usr/lib/kbd/keytables/fr-latin9.map:67: parse error
               syntax error in map file
               key bindings not changed



  Cela signifie que votre version de kbd dont le programme loadkeys
  d�pend est trop vieille : il faut vous procurer une version plus
  r�cente du programme.

  Il existait et existe encore des versions des tables de clavier pour
  ceux ne voulant ni touches mortes ni accents, mais celles-ci tombent
  actuellement en d�su�tude puisque la grande majorit� des programmes
  prennent d�sormais en charge ces fameuses touches mortes et les
  caract�res accentu�s.

  De plus, les tables fournies avec ce HOWTO permettent de se servir des
  touches mortes ou de s'en passer si un programme les refuse, les deux
  cas ayant �t� pr�vus :


  4.6.  Am�liorations sp�cifiques au clavier fran�ais latin9


  �a y est, vous pouvez taper du texte latin 9 sous Linux en mode
  console !

  Seules 2 touches ont �t� modifi�es :


  4.6.1.  a) carr�/cube

  Elle sert maintenant � oe/OE li�s ; en AltGr on y trouve les
  guillemets fran�ais.

  Le carr� & le cube restent respectivement accessibles en AltGr (�) et
  Alt Gr(*), les guillemets �tant aussi directement accessibles avec
  AltGr (w) et AltGr (x), selon la norme ISO 9995 part 3 appliqu�e � la
  norme AZERTY fran�aise.

  En r�sum� :

  �  AltGr (oe) : �

  �  AltGr + Shift (oe) : �

  �  AltGr (w) : �

  �  AltGr (x) : �

  �  AltGr (m) : �

  �  AltGr (�) : �

  �  AltGr (*) : �


  4.6.2.  b) dollar / livre / symbole mon�taire international


  �tant donn� que le symbole mon�taire international n'est plus
  disponible dans la norme d'encodage ISO 8859-15, il a �t� remplac� par
  la division cent�simale de l'euro : le cent, disponible donc en AltGr
  ($).

  Dans les pr�c�dentes versions, le dollar & la livre, des monnaies
  �trang�res, avaient �t� d�plac�s pour laisser la place � l'euro et au
  cent, notre monnaie.

  De telles modifications �taient permises par les recommandations
  officielles de l'EURO WORKSHOP mais allaient � l'encontre de la norme
  AZERTY : si la position AltGr (e) est d�j� occup�e sur un clavier, la
  position de l'euro est laiss�e au libre choix des programmeurs.

  AltGr (e) sert � faire � � � depuis 1992 sous Linux, mais devant les
  protestations l�gitimes d'utilisateurs disposant d'un clavier o�
  l'euro est s�rigraphi� en AltGr (e), j'ai du d�placer le � en AltGr +
  Shift ($).

  D�sol� d'avoir rompu la � tradition � linuxienne pour conserver la
  compatibilit� � la norme AZERTY & aux recommandations officielles de
  l'EURO WORKSHOP !

  En r�sum� :


  �  AltGr (e) : euro

  �  AltGr ($) : cent

  �  AltGr + Shift ($) : �


  4.7.  Pour les autres claviers latin9


  L'euro & les cents ont �t� rajout�s respectivement en AltGr (e) & en
  AltGr (c).

  La touche AltGr a donc �t� rajout�e ; pour utiliser ces fonctions avec
  toute table de clavier, il suffit de charger other-latin9.map apr�s
  votre table nationale.

  La plupart des am�liorations du clavier fran�ais ont �t� transpos�es
  aux claviers nationaux par des auteurs externes.

  Toutefois, je ne poss�de pas chaque mod�le de clavier et ne peut
  expliquer en d�tail toutes ces modifications ; des sections
  sp�cifiques seront donc rajout�es par la suite par d'autres auteurs.


  4.8.  Dans tous les cas


  � Home �, � End �, � Delete � et � BackSpace � ont �t� corrig�es & les
  touches � Windows � ont �t� correctement d�finies, pour passer d'une
  console virtuelle � l'autre.

  Des � Composes �, s�quences � pr�fixer par la touche compose ( �
  Impr�cran � ou � Print Screen � par d�faut) ont �t� rajout�es, mais
  cela reste transparent pour l'utilisateur.

  Par exemple:

  �  COMPOSE ^ suivi d'une des lettres (s,S,z,Z) sert � obtenir les
     lettres finlandaises rajout�es

  �  COMPOSE " suivi d'une des lettres (y,Y) sert � obtenir les y tr�mas
     franco-n�erlandais rajout�s

  �  COMPOSE - suivi d'une des lettres (e,c,l,y) sert � obtenir l'euro,
     le cent, la livre, le yen


  5.  XFree



  5.1.  Introduction


  Il y a quelques ann�es, � xmodmap � servait � changer les tables de
  clavier sous XFree, un fichier de configuration d'ordinaire nomm�
  /usr/X11/lib/X11/xinit/.Xmodmap �tant pris en charge gr�ce � votre
  .xinitrc ou /etc/X11/xinit/xinitrc

  Pour convertir une table console correcte, on utilisait � mk_modmap �
  livr� avec l'archive kbd et g�n�ralement install� en
  /usr/lib/kbd/keytables

  Les utilisateurs d�sirant personnaliser leur table xmodmap employaient
  le programme � xkeycaps �.

  Puis XFree 2.1 et les version ult�rieures ont reconnu la disposition
  des touches du clavier g�r�e par � loadkeys �, rendant th�oriquement
  xmodmap inutile.

  Mais la gestion de la touche � COMPOSE � assur�e par XFree 3.1
  laissait un peu � d�sirer, la table h�rit�e de � loadkeys � ne servant
  gu�re.

  Il fallait donc continuer � employer xmodmap, l'utilitaire logiciel
  standard permettant d'obliger le serveur X � associer les �v�nements
  souris/clavier � des caract�res.

  Sous XFree version 3.2 et post�rieures, � xkb � rendit xmodmap
  d�finitivement obsol�te.
  Mais ne voil�-t-il pas les rumeurs qui voulaient que les prochaines
  versions de XFree ne supporte plus les touches mortes se sont
  confirm�es !!!

  Dans la distribution X11 du X Consortium, donc XFree86, qui en est
  directement issu, il n'existe plus de m�canisme g�n�ral de gestion des
  touches mortes, ou des solutions approximatives obligeant � supprimer
  aussi xkb ou modifier des biblioth�ques de programmes !


  5.2.  Mal programmer


  � chaque programme de bien g�rer les touches mortes au lieu de faire
  confiance � X pour cette t�che.

  En r�alit�, il n'est pas compliqu� de g�rer des touches mortes, il
  suffit d'utiliser la bonne fonction, XmbLookupString() dans les
  programmes Motif, au lieu de XLookupString().


  5.3.  Le clavier en pratique


  Quelle histoire compliqu�e !

  De ce fait, elles ne fonctionnent que pour les clients X �
  internationalis�s �, c'est-�-dire qui g�rent eux-m�mes les probl�mes
  li�s aux m�thodes d'entr�e de donn�es des diff�rentes langues
  nationales.

  Ceci est tr�s g�nant lorsqu'on veut pouvoir saisir du texte comportant
  des lettres accentu�es, alors que le client utilis� n'est pas
  internationalis� !


  5.3.1.  a) Solution utilisant xmodmap


  Taper :



               cp fr-latin9.xmod /usr/X11R6/lib/X11/xinit/Xmodmap
               cp fr-latin9.xmod ~/.Xmodmap



  5.3.2.  b) Solution utilisant xkb (recommand�e)


  Taper :



               cp fr-latin9 /usr/X11R6/lib/X11/xkb/symbols



  Puis �diter votre XF86Config pour y rajouter dans la section �
  Keyboard � les lignes xkb idoines :


       Section "Keyboard"
       Protocol        "Standard"
       AutoRepeat      500 30
       LeftAlt         Meta
       RightAlt        ModeShift               # Important pour Alt-gr, mais dans les
                                               # versions r�centes de XFree, AltGr et
                                               # RightAlt sont synonymes.

       ScrollLock      Compose                 # Pour faire des caract�res sp�ciaux.
                                               # Utiliser sinon une des 3 touches des
                                               # nouveaux claviers 105 touches...

       RightCtl        Control                 # Garder la touche normale

       XkbKeycodes     "xfree86"
       XkbRules        "xfree86"
       XkbTypes        "default"
       XkbCompat       "default"
       XkbSymbols      "fr-latin9(pc105)"
       XkbGeometry     "pc(pc105)"
       XkbModel        "pc105"

       EndSection



  Pour cette partie Xkb, certains pr�f�rent :


               XkbKeymap       "xfree86(fr-latin9)"
               XkbKeycodes     "xfree86"
               XkbSymbols      "en_US(pc101)+fr-latin9"
               XkbGeometry     "pc(pc101)"



  Bien sur, remplacer � fr � par � cn �, � be �, � ch � ou � usx � selon
  votre clavier...


  5.3.3.  c) Solution du compose


  Une autre m�thode pour obtenir des caract�res 8 bits :

  Dans /usr/X11R6/lib/X11/locale/iso8859-1/Compose se trouve une table
  de � correspondance � entre deux caract�res et un r�sultat ; les deux
  caract�res sont �m�lang�s� lors de l'appui sur la touche Compose : par
  exemple;


               COMPOSE suivi de � e � puis � ^ �



  a toutes les chances de vous donner �, y compris dans l'ordre oppos�
  (� ^ � puis � e �)

  Mais pour utiliser la touche Compose, vous devez l'affecter � une
  touche !

  Le param�trage pr�conis�, r�gl� dans XF86Config, la fait correspondre
  � la touche � Arr�t D�fil � inutile sous X, par la commande :
               ScrollLock       Compose



  dans la section Keyboard.

  Attention, sous Linux en mode console, cette touche est utile (pour
  bloquer temporairement la console virtuelle) et c'est � Impr �cran �
  ou � Print Screen � qui, ne servant � rien, est affect�e � � Compose
  �.


  5.3.4.  d) Solution modifiant la libX11


  Thomas Quinot <Thomas.Quinot(�)cuivre.fdn.fr> vous propose donc sa
  libX11 modifi�e, qui g�re les touches mortes de mani�re transparente
  pour tous les clients.

  Elle permet �galement de traiter les s�quences compos�es inconnues
  comme des paires de caract�res, par exemple :



               ~ + / = ~/



  Pour l'utiliser :

  �  R�cup�rez libX11-XF3.3.1.tar.gz ;

  �  Extrayez le fichier libX11.so.6.1 ;

  �  Placez-le dans /usr/X11R6/lib/ ;

  �  Ex�cutez ldconfig ;

  �  D�sactivez l'extension XKB en utilisant l'option XkbDisable dans la
     section Keyboard de votre XF86Config.


  5.3.5.  e) Est-ce n�cessaire ?


  Personnellement, je vous recommande de ne pas toucher � la libX11,
  d'oublier xmodmap et de l'alternative xkb + fichiers latin9 en
  attendant un autre changement de la politique du X Consortium envers
  les touches mortes (ou en rajoutant les options d'internationalisation
  au code source de vos programmes.)

  Actuellement, si vous n'avez pas de r�pertoire
  /usr/X11R6/lib/X11/xkb/symbols/ cela signifie que vous n'utilisez pas
  xkb : procurez-vous donc une version plus r�cente de X window !

  Sans xkb, XFree se rabattra par d�faut sur votre configuration de
  clavier pour Linux avec loadkeys.

  Toutefois, la translation n'est pas parfaite et je vous recommanderais
  plut�t d'�viter cette option, aussi bien que l'ancien gestionnaire de
  clavier Xmodmap.

  Il se peut aussi que sans aucune commande pour xkb, XFree vous
  consid�re comme utilisateur d'un clavier 7 bits !
  Il convient donc d'utiliser une table adapt�e avec xkb.


  5.4.  � latin9 � ou � latin1 � ?


  Je vous conseille de choisir les tables latin9 que je maintiens �
  jour, plus r�centes que les versions latin1, permettant d'utiliser de
  multiples am�liorations, d�taill�es dans la section clavier sous
  linux-console, pour disposer du plus de confort possible et plus
  adapt�es car maintenu par des francophones.

  Les nombreuses am�liorations dont elles b�n�ficient permettent de
  pallier au d�ficiences de nombreux programmes.

  Par exemple, certains programmes en Motif comme Netscape (tm) ne
  savent pas encore g�rer les touches mortes ... donc impossible de
  taper par exemple des � ou des � sur les claviers des Belges et
  Fran�ais, puisque la touche morte � accent circonflexe � est le seul
  moyen d'obtenir ces caract�res !

  � fr-latin9 � r�pond � ce probl�me en proposant une solution de
  remplacement : AltGr (voyelle) permet d'obtenir la voyelle avec un
  accent grave, AltGr+Shift (voyelle) permet d'obtenir la voyelle avec
  un tr�ma !


  5.5.  Table de correspondances



  �  AltGr (voyelle) : voyelle accent grave

  �  AltGr + Shift (voyelle) : voyelle tr�ma

  �  AltGr (touche au dessous de la voyelle) : voyelle majuscule accent
     grave

  �  AltGr + Shift (touche au dessous de la voyelle) : voyelle majuscule
     tr�ma

  �  AltGr + Shift (minuscule accentu�e) : majuscule accentu�e

  Par exemple :


  �  AltGr (a) : �

  �  AltGr (q) : �

  �  AltGr + Shift (�) : �

  L'astuce marche aussi pour le c c�dille :


  �  AltGr + Shift (�) : �

  Donc m�me dans les pires conditions, si aucune touche morte ne
  fonctionne, on peut quand m�me acc�der � toutes les voyelles
  accentu�es, majuscules et minuscules !

  Vous y trouverez en plus les guillemets fran�ais (� �), les symboles
  employ�s en physique (�, �, delta, phi ...), des signes de monnaies
  (yen, cent) ou de copyright (tm, �) ainsi que des lettres d'autres
  langues (�, � ...).

  Tous ces signes s'obtiennent gr�ce � AltGr (lettre), par exemple AltGr
  (b) donne �, AltGr (r) donne tm, AltGr (y) donne yen...

  Pour vous rapeller simplement de tout cel�, tapez par exemple :



               more /usr/lib/kbd/keytables/i386/azerty/fr-latin9.map



  Pour ce qui est du choix entre latin1 et latin9... � vous de voir !

  Un conseil : essayez l'un puis l'autre si vous avez le temps.


  5.6.  Les polices ISO 8859-15 latin 9 sous X


  Il est bien d'avoir une table de clavier compatible latin 9, mais sans
  police adapt�e jamais vous ne verrez les caract�res rajout�s dans
  cette norme.

  Il faut donc utiliser l'utilitaire de conversion � bdftopcf � qui en
  quelque sorte permet de compiler les polices de caract�res fournies.

  Placez-vous dans le r�pertoire de l'archive que vous avez r�cup�r�
  puis sous root, taper par exemple pour Xlat9-10x20.bdf ou un autre bdf
  :



               bdftopcf Xlat9-10x20.bdf > Xlat9-10x20-lat9.pcf
               gzip Xlat9-10x20-lat9.pcf
               mv Xlat9-10x20-lat9.pcf.gz /usr/X11R6/lib/X11/fonts/misc
               mkfontdir /usr/X11R6/lib/X11/fonts/misc



  Cel� cr�e un fichier � Xlat9-10x20-lat9.pcf � qu'il faut compresser
  avec gzip, on obtient alors le fichier � Xlat9-10x20-lat9.pcf.gz � qui
  doit �tre mis dans le r�pertoire ad�quat, pour lequel l'index des
  polices de caract�res sera mis � jour.

  Alors, ajoutez la table de composition latin9 aux compositions par
  d�faut de X, sp�cifiques � l'iso 8859-1 :



               cat XCompose-lat9 >> /usr/X11R6/lib/X11/locale/iso8859-1/Compose



  Nous faisons un cat vers l'ISO 8859-1, car X ne reconna�t pas l'ISO
  8859-15 latin9.

  De l�, red�marrer X ou taper sous son compte d'utilisateur normal :



               xset +fp /usr/X11R6/lib/X11/fonts/misc


  Si vous utilisez xmodmap, lancez :



               xmodmap ~/.Xmodmap



  Pour choisir les polices latin9, lancer xfontsel et chercher les
  encodages iso8859-15.

  Ou plus simplement, taper :



               grep Xlat9-10x20.pcf /usr/X11R6/lib/X11/fonts/misc/*



  Puis utiliser le second param�tre comme nom de police, par exemple
  avec rxvt, xiterm, aterm ou wterm:



               aterm -fn -misc-fixed-medium-r-normal--20-200-75-75-c-100-iso8859-15



  Cela lance un terminal X utilisant une des polices latin9.


  6.  R�glage du clavier pour les applications en mode texte



  6.1.  Tout d'abord


  Le huiti�me bit doit survivre � l'entr�e du noyau, assurez-vous-en
  donc avec :



               stty cs8 -istrip -parenb



  Ensuite, il convient de s'assurer que l'application est apte �
  supporter les caract�res 8 bits : par exemple, ispell n'est pas
  compil� pour des caract�res 8 bits par d�faut : il faut le recompiler
  sans l'option :



               -NO8BIT



  6.2.  Une police, des polices...


  Avant d'aborder cette section, je vous conseille de lire
  l'introduction sur les polices pour appr�hender un peu mieux le
  vocabulaire de base et les diff�rentes normes de polices.


  6.2.1.  a) Historique des polices


  De l'ASCII � l'Unicode, en passant par l'ISO 8859, le latin et le cp,
  on peut r�sumer l'histoire des polices en grandes �tapes :

  Au d�but �tait l'ASCII, qui codait ses caract�res sur 7 bits.

  Pr�vu pour des �tats-uniens, il �tait impossible d'incorporer des
  caract�res accentu�s � la norme d�j� pr�sente de 127 caract�res.

  Ainsi vint le 8 bits qui �tendit le nombre de caract�res � 255 et les
  normes ISO 8859, latin et cp, pour les plus connues, qui vinrent
  pallier � cette d�ficience du fait des 128 positions suppl�mentaires
  disponibles en encodant les caract�res sur 8 bits.

  Mais plusieurs de ces normes �taient n�cessaire du fait de
  l'impossibilit� de faire tenir les caract�res de toutes les langues du
  monde sur 8 bits.

  La norme ISO 8859-1 latin 1, la plus utilis�e, se destine par exemple
  au langues d'Europe de l'ouest, du nord, d'Am�rique, la norme ISO
  8859-2 latin 2 est pr�vue pour l'Europe de l'est...

  L'Unicode est l'un de ces standard, destin� � terme � remplacer les
  diff�rentes �volutions de l'ASCII ; comme le passage du 7 bits au 8
  bits il correspond � une extension de la place disponible, tout en
  reprenant l'ancienne partie comme ASCII et ISO 8859-1 latin 1 pour
  rester compatible avec la majorit� du parc install�.

  L'Unicode offre l'avantage de proposer les caract�res n�cessaires �
  toutes les langues du monde, mais reste encore peu utilis� ou
  impl�ment�.

  En effet, il est impossible de l'utiliser en pratique sous linux-
  console, la m�moire exig�e de la carte vid�o ne permettant pas de
  stocker tous les caract�res de l'Unicode, et sous X la gestion
  actuelle des polices rendrait son utilisation trop inconfortable.

  Attendons un peu que les polices � True Type � se r�pandent sous X,
  gr�ce � des outils comme freetype, xfstt (...) et le tr�s attendu
  XFree 4 qui devrait les supporter en natif.

  Actuellement, la nouvelle norme europ�enne ISO 8859-15 latin 9 est
  cens�e permettre la transition vers l'Unicode en apportant � l'ancien
  ISO 8859-1 latin 1 les caract�res qu'il manquait actuellement.

  Toutefois elle est partiellement incompatible avec l'Unicode puisque
  l'ISO 8859-1 latin 1 avait �t� choisi comme base pour l'Unicode, mais
  que cette police veut compl�ter les failles de l'ISO 8859-1 latin 1 en
  y rajoutant des caract�res d�j� pr�sents dans l'Unicode...

  Quelle complexit� pour de simple lettres !



  6.2.2.  b) ISO 8859-15 latin 9


  De nous jours, il vaut mieux installer par d�faut la nouvelle norme
  ISO 8859-15 latin 9, destin�e � remplacer l'ensemble des polices
  europ�ennes par une seule.

  Son but est voisin de l'Unicode, mais elle a l'avantage d'�tre plus
  l�g�re que celui-ci et d'�tre applicable tout de suite.

  Elle apporte notamment des caract�res qui manquaient beaucoup pour les
  Fran�ais et les Finlandais :


  �  � e dans l'o � en majuscule et minuscule pour les Fran�ais, par
     exemple pour les mots oeuf, coeur, boeuf, oeil ...

  �  � s chapeau invers� � en majuscule et minuscule pour les Finlandais

  �  � z chapeau invers� � en majuscule et minuscule pour les Finlandais

  �  � l'EURO � pour tous les pays europ�ens

  Cette nouvelle norme, ISO 8859-15 latin 9 aussi connue sous le nom
  g�n�rique latin0, reste cependant encore tr�s peu r�pandue par rapport
  � la norme actuelle ISO 8859-1 latin 1.


  6.2.3.  c) Utiliser les polices ISO 8859-15 latin 9


  Vous n'avez besoin que d'une seule police !

  Or il en existe plusieurs types r�pondant diff�remment � la m�me norme
  iso-8859-15 latin9 � latin0 � sous linux :

  �  par tradition l'opposition latN/latNu selon l'inclusion ou non
     d'une table de correspondance Unicode.

  �  en r�alit� les diff�rences vont bien plus loin, de l'ordre dans
     lequel sont les caract�res de la police, ce qui joue sur l'aspect
     des applications semi graphique, les correspondances avec des
     caract�res latin1 � latin9 � Unicode ce qui a un r�le dans la
     compatibilit� crois�e ou exclusive, par exemple purement Unicode...

  J'ai donc compl�t� par 2 types de ma cr�ation pour r�pondre au mieux
  aux diff�rents besoins.



             | Encodage dans | Inclusion d'une | Compatibilit� | Compatibilit�
             |  l'ordre iso  |  table Unicode  |   exclusive   |    crois�e
       --------------------------------------------------------------------------
       lat9  |     oui       |      non        |     non       |   lat1 + lat9
       --------------------------------------------------------------------------
       lat9u |     non       |      oui        |     non       |   lat1 + lat9
       --------------------------------------------------------------------------
       lat9v |     oui       |      oui        |   Unicode     |       non
       --------------------------------------------------------------------------
       lat9w |     oui       |      oui        |     non       |lat1+lat9+Unicode
       --------------------------------------------------------------------------



  Voici plus d'explications :


  �  les lat9 tout court ne contiennent pas de table de correspondance
     Unicode, ce qui fait que tous les symboles mon�taires
     internationaux appara�tront comme des euro, ce qui peut poser des
     probl�mes pour les fichiers issus d'un ordinateur sous windows ; le
     cp1252 ou le latin1 sont � incompatibles � avec le latin9, mais ce
     dernier a l'avantage de fonctionner tout de suite sous linux.

     Dans les versions r�centes du noyau, selon le site de Yann Dirson,
     il semble donc que toutes les polices devraient contenir une table
     de correspondance Unicode...

  �  des lat9u encod�es dans un ordre non standard, mais identique �
     celui des polices latXu de kbd, par rapport aux polices
     pr�c�dentes, en amenant les m�mes probl�mes avec le cp1252 et le
     latin1 mais en incluant une table de correspondance Unicode, ce qui
     permet d'avoir de jolis caract�res semi graphiques sous Yast, mc,
     ou d'autres programmes bas�s sur ncurses ou dialog.

  �  des lat9v encod�es dans l'ordre officiel iso comme les lat9 mais
     avec une table Unicode compl�te : l� aucun symbole mon�taire
     international ne sera remplac� par l'euro !  Ces polices sont
     utiles pour �viter les probl�mes d'export, gr�ce � l'Unicode *pur*,
     avec une table de clavier Unicode adapt�e : tous les caract�res
     latin9 sont remplac�s par des caract�res Unicodes et affich�s
     ainsi, ce qui a le m�rite d'�tre compatible avec le latin9,
     l'Unicode, d'�tre �l�gant techniquement mais inutilisable �
     normalement � sous linux-console. Presque aucun syst�me n'est
     enti�rement pr�t pour l'Unicode !

  Donc n'utilisez les polices lat9, lat9u ou lat9v que si vous savez ce
  que vous faites, je vous recommande pour ma part le meilleur compromis
  : les polices lat9w qui permettent de passer au latin9 imm�diatement,
  en posant quelques probl�mes pour les caract�res latin1 qui seront
  remplac�s par leurs �quivalents latin9, mais sans rendre l'Unicode
  obligatoire comme les lat9U, sans emm�ler les caract�res graphiques
  comme les lat9, et en permettant aussi d'afficher les caract�res
  sp�cifiques au latin9 en Unicode *pur*, � l'exception des caract�res
  sp�cifiques au latin1 donc...

  Je vous rassure, vous n'�tes pas oblig�s de comprendre tout ce qui
  suit pour � passer � l'euro �, si effectivement vous ne savez toujours
  pas de quelle police vous avez besoin, un conseil : utiliser les
  lat9w.

  Pour utiliser la police lat9-16.psf ou un autre lat9 .psf, vous devez
  pallier l'absence d'une table Unicode en en chargeant une.



                       loadunimap fonts/linux-console/lat9.uni
                       setfont fonts/linux-console/lat9-16.psf



  Pour utiliser la police lat9w-16.psf ou une autre lat9u, lat9v ou
  lat9w :



                       setfont /fonts/linux-console/lat9w-16.psf


  6.2.4.  d) Unicode


  Une alternative est l'Unicode, mais les programmes l'utilisant sont
  encore trop peu nombreux pour qu'elle soit valable.

  Citons quand m�me yuedit et le projet � 9 � (9term, 9wm... rien � voir
  avec l'op�rateur t�l�com fran�ais du m�me nom) qui utilisent l'Unicode
  sous X, avec plus ou moins de succ�s.

  En revanche, sous linux-console, tout programme peut utiliser
  l'Unicode.

  Mais, h�las!, aussi grande que soit la m�moire des cartes vid�os
  actuelles, elle ne peut charger l'int�gralit� des caract�res d'une
  police Unicode.

  Il existe donc des � jeux de caract�res � limit�s mais bien utiles
  pour les langues baltiques, asiatiques, est-africaines...


  6.2.5.  e) Utiliser les possibilit�s Unicode


  Essayez par exemple ce fichier unicode-lance pour passer en mode
  Unicode:



       #!/bin/sh
       echo -e '\033%8'
       kbd_mode -u
       loadkeys fr-unicode.map
       setfont lat9u-16.psf



  et ce fichier latin-retourne pour revenir en mode latin normal:



       #!/bin/sh
       echo -e '\033%@'
       kbd_mode -a
       loadkeys fr-latin9.map
       setfont lat9w-16.psf



  Essayez par exemple de lire le fichier unicode.txt, encod� en Unicode,
  une fois unicode-lance activ�.

  Vous ne verrez sinon qu'un texte mal encod�, sans caract�res 8 bits,
  comme cet exemple :



  Ceci est un essai de texte en UNICODE !

  On constate que les bétas (�~_) et autres lettres 8 bits ne sortent pas bien
  si l'on regarde ce fichier en mode latin !
  Les accents éè�| ù non plus d'ailleurs...
  Enfin, heureusement que l'on ne marche pas sur des �~RUFS, enfin, �~Sufs !
  �~Ga marche moyennement disons !



  6.3.  Les locales, messages en Fran�ais


  Linux en 'version fran�aise' existe... mais ne semble pas facile �
  obtenir.

  La librairie locale(7) [cf aussi perllocale, setlocale, getlocale]
  utilis�e par la librairie C se sert de variables d'environnement pour
  d�finir les pr�f�rences linguistiques et nationales.

  Pablo Saratxaga r�pondait ainsi � Pascal Rigaux en prenant l'exemple
  de sort :



   PR> J'ai d�couvert aujourd'hui la variable d'environnement LANG. C'est assez
   PR> surprenant de se retrouver avec de l'aide en fran�ais (m�me si elle n'est pas
   PR> toujours aussi pr�cise que la version anglaise) quand on fait ls --help.

  C'est agr�able n'est-ce pas ?

   PR> Par contre je ne comprend pas pourquoi un programme comme sort(1) n'utilise pas
   PR> cette information pour obtenir un tri acceptable pour les accents (du genre ne
   PR> pas mettre � �tre � apr�s � zen �). Il devrait au moins proposer une option de
   PR> ce genre.

  Il faudrait regarder les sources de sort...
  La fonction � utiliser est strcoll() :

                                    ****

  STRCOLL(3)         Manuel du programmeur Linux         STRCOLL(3)


  NOM
         strcoll - Comparaison de deux cha�nes suivant la localisa-
         tion en cours.

  SYNOPSIS
         #include <string.h>

         int strcoll (const char *s1, const char *s2);

  DESCRIPTION
         La fonction strcoll() compare les deux cha�nes s1  et  s2.
         Elle renvoie un entier inf�rieur, �gal ou sup�rieur a z�ro
         si  s1 est respectivement inf�rieure, �gale, ou sup�rieure
         a  s2.   La  comparaison est effectu�e en se basant sur la
         localisation en cours pour la cat�gorie LC_COLLATE.  (Voir
         setlocale(3)).

                                    ****

  qui est donc l'�quivalent de strcmp() mais qui tiens compte des locales.
  Il faudra s'�crire un strcasecoll() aussi pour bien faire, en utilisant
  toupper()/tolower() qui d'apr�s la page de manuel supporte les locales.

  Qui s'y colle ? �a devrait �tre assez simple � r�aliser sur un syst�me GNU
  en tout cas.



  Il existe diff�rente variables � exporter, avec chacune une fonction
  sp�cifique ; le format standardis� est:



               langue[_PAYS[.CHARSET]][@variante]



  Les crochets d�notent l'optionalit�, par exemple: 'fr', 'fr_BE',

  Les fonctions de la libc, celle de GNU en tout cas, iront chercher
  dans � l'ordre d�croissant � si on peut dire; par exemple si on
  sp�cifie avec 'fr_CH' puis avec 'fr'.



  �  LC_COLLATE  d�finit les �quivalences de caract�res pour les
     comparaisons (� peut �tre �quivalent � ae), pour les ligatures et
     pour les c�sures.

  �  LC_CTYPE    d�finit les caract�res affichables

  �  LC_MONETARY d�finit le format et le symbole de la monnaie utilis�e

  �  LC_NUMERIC  d�finit le format num�rique : regroupement, marqueur
     d�cimal...

  �  LC_MESSAGES d�finit la langue des messages

  �  LC_TIME     d�finit le format de la date, les noms des jours et des
     mois

  �  LC_ALL      valeur par d�faut des variables pr�c�dentes : si une
     LC_ n'est pas d�finie, LC_ALL est prise en compte, sinon la libc se
     rabat sur LANG.

  �  LANG        diff�rent des variables pr�c�dentes, contient le code
     langue au format iso : fr,en,de...

  �  LANGUAGE    liste des locales par ordre de pr�f�rence s�par�es par
     deux points (fr:es:dk:en), c'est une particularit� GNU, fort utile
     si un document n'existe que dans une langue comme certaines pages
     de manuel

  Les valeurs utilisables pour les francophones sont:


  �  fr fran�ais g�n�rique

  �  fr_FR fran�ais de France

  �  fr_BE fran�ais de Belgique

  �  fr_CH fran�ais de Suisse

  �  fr_LU fran�ais du Luxembourg

  �  fr_CA fran�ais du Canada

  Par exemple, si vous �tre un Fran�ais de France, il suffit d'indiquer
  sous bash :



               export LANGUAGE=fr_FR



  Exemple :



          bash# export LANGUAGE=es_ES
          bash# ls fichier_n_existant_pas
          ls: fichier_n_existant_pas: No existe el fichero o el directorio
          bash# export LANGUAGE=de_DE
          bash# ls fichier_n_existant_pas
          ls: fichier_n_existant_pas: Datei oder Verzeichnis nicht gefunden
          bash# export LANGUAGE=en_US
          bash# ls fichier_n_existant_pas
          ls: fichier_n_existant_pas: No such file or directory
          bash# export LANGUAGE=fr_FR
          bash# ls fichier_n_existant_pas
          ls: fichier_n_existant_pas: Aucun fichier ou r�pertoire de ce type



  Toutefois, avec le passage � l'euro, ces locales ne sont plus
  adapt�es.

  Je vous conseille donc d'utiliser dans les pays de l'union passant �
  l'euro le suffixe � @euro � :



          export LC_ALL="fr_FR@euro"



  Pour cela, installer les nouveaux fichiers sources de locales dans
  /usr/share/i18n/ en lan�ant :



          cp charmaps/ISO-8859-15 /usr/share/i18n/charmaps/ISO-8859-15
          cp locales/* /usr/share/i18n/locales/



  Alors, r�g�n�rer les locales � binaires � de /usr/share/locales, par
  exemple :



          localedef -i fr_FR@euro -f ISO-8859-15 fr_FR@euro



  fr_FR@euro inclus les caract�res latin 9, c'est utile pour
  l'utilisation de LC_COLLATE et LC_CTYPE en fait, et la nouvelle
  monnaie unique.

  Pour le moment, le Franc Fran�ais (FRF) est toujours la monnaie
  officielle en France par exemple, mais lorsque ce sera l'euro, il
  suffira de remplacer la locale fr_FR par fr_FR@euro.



          cd /usr/lib/locales
          rm -fr fr_FR
          mv fr_FR@euro fr_FR



  La solution � @euro � est support�e par les autres UNIX comme Solaris.

  Pour les shell scripts, il peut �tre utile de rajouter � LC_TIME=C �
  pour emp�cher la date d'�tre localis�, emb�tant pour les grep et
  autres qui cherchent � Mon � � Tue �... et non � Lun �, � Mar �...

  Les donn�es correspondantes aux pr�f�rences se trouvent g�n�ralement
  dans /usr/share/locale. S'ils manquent, vous pouvez r�cup�rer leur
  source

  Concernant les autres fichiers abord�s dans cet article, vous les
  trouverez avec les autres fichiers de cet HOWTO sur ma page.


  6.4.  Son linux en fran�ais


  Pour se faire SON linux en fran�ais il faut en pratique disposer des
  sources de la libc et d'un minimum de comp�tences en langage C ; ces
  manipulations sont inutiles pour l'utilisateur standard de Linux qui
  se contentera d'utiliser les locales de la section pr�c�dente.

  Mais voici donc, pour la bonne bouche, quelques renseignements
  collect�s...

  Laurent Chemla nous pilote :



       Si j'ai suivi, il y a deux trucs qui font la m�me chose, d'o� embrouille, les
       locales et un truc appel� nls.

       Les locales, sous Linux, �a va par d�faut dans /usr/lib/locale,
       et �a contient de quoi pr�ciser entre autres le format des
       nombres (LC_NUMERIC), les retours des fonctions ctype (isalpha etc) (LC_CTYPE),
       le format des sommes d'argent (LC_MONETARY), le format des dates (LC_TIME) et
       encore d'autres d�tails. Sur certains Unix, il y a aussi LC_MESSAGES,
       qui contient les messages de l'OS dans la langue choisie par la variable
       d'environnement LC_MESSAGES. Pas sous Linux.  Sous Linux, c'est nls qui fait
       �a, et de fait, nls g�re un fichier qui est dans /etc/locale/.
       (NDG : De nos jours, ils se trouvent plut�t dans /usr/lib/locale)
       D'o� l'embrouille. Ils auraient mis �a dans /usr/lib/nls, comme
       tout le monde, �a aurait �vite la confusion. Mais bon.

       Donc, si l'on veut se tenir � jour d'nls, il suffit d'aller dans les
       sources de libc/nls, faire � make french � et copier libc.dat dans
       /etc/locale/C/libc.dat et toc, tous les messages sont en fran�ais. Y compris
       ceux des programmes qui n'utilisent pas setlocale(): c'est perror() qui fait le
       boulot (du moins je suppose).

       Si l'on veut en plus que les programmes qui utilisent setlocale() utilisent nos
       r�gles fran�aises, l� il faut aller dans les sources de
       libc/locale et dans chacun des sous-r�pertoires jeter un oeil sur le
       fichier exemple, le modifier pour le fran�ais (c'est des tout petits
       fichiers), et faire � make �, avant de copier le r�sultat dans
       /usr/lib/local/fr/ et de faire un � export LC_ALL=fr �.



  Autre astuce pour m�nager les vieux logiciels :



  cd /usr/lib
  ln -sf /usr/share/locale .



  Ne pas oublier de t�l�charger sur le site du lip6 :


  �  Les pages de manuel en fran�ais, archive man-fr-*, adapt�es par C.
     Blaess. Il suffit d'extraire le contenu de l'archive dans le
     r�pertoire /usr/man/fr.

  �  Une int�ressante documentation technique : locale.fr, par P.
     D'Cruze, adapt�e par �. Dumas

  Pour en apprendre davantage lire la page de manuel de � locale � :
  biblioth�que de pages de manuel 5 ou 7 :



               bash# man 5 locale
               bash# man 7 locale



  6.5.  Les variables


  Ces variables doivent �tre export�es � chaque login : mettez les donc
  dans .bashrc et .bash_login, .tcshrc ou /etc/profile :



       # pour tcsh, utiliser setenv au lieu de export, par exemple �setenv LANG fr�

       # Les locales
       LC_CTYPE=ISO-8859-1
       LANGUAGE=fr
       LC_MESSAGES=fr
       LC_ALL=fr
       LANG=fr
       LESSCHARSET=latin1
       export LC_CTYPE LANGUAGE LC_MESSAGES LC_ALL LANG LESSCHARSET

       # Les raccourcis : sans ll ou d, impossible de voir les fichiers comprenant des
       # caract�res 8 bits ...
       alias q="cd .."
       alias ll="ls --color=auto -a -N -l"
       alias d="ls --color=auto -a -N"
       alias indent="indent -kr"
       alias netscape="export LC_ALL=en_EN ; netscape $* ; LC_ALL=fr_FR"

       # Au cas o� Del/BackSpace ne fonctionne pas, essayez l'un des deux :
       #stty erase ^?
       #stty erase ^H



  N'oubliez pas : tous les fichiers ici cit�s dont le nom commence par �
  . � doivent se trouver dans votre r�pertoire maison  /


  6.6.  Les caract�res 8 bits dans les programmes utilisant readline
  tels bash ou ncftp...


  Readline est une librairie de saisie de caract�res avec historique et
  compl�tion ; elle est utilis�e par de nombreux programmes comme bash,
  ncftp, gnuplot...

  Par d�faut, le 8e bit sert � coder la touche Meta.

  Elle est utilis�e pour coder certaines commandes mais la touche �
  Escape � ou � �chap � peut la remplacer.

  Si vous souhaitez voir et saisir des accents avec les applications
  compil�es avec readline, comme bash pour les versions sup�rieures �
  1.13, ajoutez ceci dans votre fichier $INPUTRC, par d�faut ~/.inputrc)
  :



       # Permettre de rentrer & recevoir des caract�res accentu�s
       set meta-flag on
       set convert-meta off
       set input-meta on
       set output-meta on

       # Pas de bip audible mais visible
       # set bell-style visible

       # Pour faire marcher Home, End, Delete, Esc + Delete & Esc + BackSpace
       "\e[1~":beginning-of-line
       "\e[3~":delete-char
       "\e[4~":end-of-line
       "\e\C-h": backward-kill-word
       "\e\e[3~": kill-word



  Cela vous permettra d'effacer des caract�res vers l'avant avec �
  Delete � et vers l'arri�re avec � BackSpace �, ceci n'�tant pas pr�vu
  sur les tables de clavier par d�faut � mimant � le comportement d'un
  clavier de console VT100 .

  Les deux derni�res options vous permettront d'utiliser � Home � et �
  End � pour aller au d�but et � la fin de la ligne en cours d'�dition.

  Pour pouvoir employer une touche il suffit d'obtenir son code et
  l'associer � une fonction gr�ce � ce fichier ; pour obtenir le code
  d'une touche invoquer cat puis appuyer sur la touche : son code
  appara�t.

  Le code physique :



               ^[



  correspond � la s�quence d'�chappement.

  Par exemple, si le code de � Home � est � ^[[7  � il suffit d'ajouter
  une ligne :

               "\e[7~": beginning-of-line



  au .inputrc.

  Plus de documentation est disponible sur la page de manuel de bash,
  section READLINE.

  On peut aussi, gr�ce � la variable d'environnement INPUTRC, utiliser
  un fichier commun � tous les utilisateurs.

  Enfin, je vous recommande d'utiliser ce fichier .bashrc � placer dans
  votre r�pertoire maison :



       # ~/.bashrc : ex�cut� par bash(1) pour les shells lanc�s apr�s le login.

       # Le path
       PATH="/usr/sbin:/usr/bin:/sbin:/bin:/usr/X11R6/bin:/usr/local/bin"

       # Le prompt
       PS1="(\u@\h:\W)$ "

       # L'utilisateur
       ENV=$HOME/.bashrc
       USERNAME="votre nom"

       # Les locales
       _CTYPE=ISO-8859-1
       LANGUAGE=fr
       LC_MESSAGES=fr
       LC_ALL=fr
       LANG=fr
       LESSCHARSET=latin1
       export LC_CTYPE LANGUAGE LC_MESSAGES LC_ALL LANG LESSCHARSET

       # Les raccourcis
       alias q="cd .."
       alias ll="ls --color=auto -a -N -l"
       alias d="ls --color=auto -a -N"
       alias indent="indent -kr"
       alias elm-box="elm -f ~/Mail/Inbox"
       alias netscape="export LC_ALL=en_EN ; netscape $* ; LC_ALL=fr_FR"

       # Au cas o� Del/BackSpace ne fonctionne pas, essayez l'un des deux :
       #stty erase
       #stty erase ^H

       # Refuser le talk & le write
       #mesg n

       # Permettre les coredumps
       #ulimit -c nombre_max_de_Ko

       #Fixer le masque de cr�ation de fichiers
       #umask 022



  Le fichier .bash_profile ou .bash_login, ex�cut� par bash(1) lors des
  logins, y est strictement identique mais peut, si vous le voulez,
  pr�senter des diff�rences pour afficher par exemple une citation en
  la�ant le programme � fortune �.


  6.7.  zsh

  Celui-ci devrait se contenter d'un stty pass8.

  Si cela ne suffisait pas, rajouter dans le .zshrc ou dans /etc/zshrc:



               bindkey "\e[2~"  yank
               bindkey "\e[3~"  delete-char
               bindkey "\e[1~"  beginning-of-line
               bindkey "\e[4~"  end-of-line
               bindkey "\e[5~"  up-line-or-history
               bindkey "\e[6~"  down-line-or-history



  6.8.  tcsh


  Pour tcsh, placer, dans le fichier /etc/csh.login ou dans les fichiers
  .tcshrc des utilisateurs concern�s, les variables indiqu�es plus haut
  en rempla�ant export par setenv:



               setenv LC_CTYPE=ISO-8859-1
               setenv LANGUAGE=fr
               setenv LC_MESSAGES=fr
               setenv LC_ALL=fr
               setenv LANG=fr
               setenv LESSCHARSET=latin1



  6.9.  Pour tous les shells


  Remplacer 'iso_8859_1' par 'iso-8859-1' si cela ne fonctionne pas,
  voire french.iso88591.fr_FR ou fr_BR, fr_CA, fr_CH, fr_LU...

  � propos de LANG, il vaut mieux �viter fr_FR et lui pr�f�rer fr car
  certains programmes ne passent pas vraiment par la resolution de
  locales mais lisent LANG directement...

  Si nls est install�, les routines correspondantes sont utilis�es,
  sinon tcsh agit en iso_8859_1, quelle que soit les valeurs donn�es �
  LANG et LC_CTYPE : cf. la section NATIVE LANGUAGE SYSTEM de tcsh(1).

  Selon le Danish-HOWTO, utiliser :



               (guylhem@victis:tcsh)# setenv LC_CTYPE ISO-8859-1
               (guylhem@victis:tcsh)# stty pass8



  6.10.  L'heure


  Rien n'est plus facile que de laisser � Linux le soin de passer de
  l'heure d'�t� � l'heure d'hiver et r�ciproquement...

  a) D'abord, quelle heure est-il :-) ?

  Apr�s avoir regard� sur la pendule la plus proche de vous, tapez :

  clock

  puis

  date

  La premi�re heure est celle du bios, la seconde celle calcul�e par
  Linux � partir de /etc/zoneconfig.

  Pour peu que vous ayez install� timezone, votre machine peut jongler
  ais�ment entre les diff�rents fuseaux horaires... ce que les DOS ou
  Windows ne permettent pas !

  b) L'heure du choix !

  De l�, deux possibilit�es : soit vous d�cidez de laisser l'heure
  syst�me � l'heure locale, peu pratique, except� si vous h�bergez aussi
  sur votre disque dur ces syst�mes d'exploitation peu �volu�, ne
  sachant m�me pas exploiter les fuseaux horaires, soit vous passez �
  l'heure de Greenwich, Linux se chargeant de l'adapter � votre fuseau
  horaire.

  Dans ce cas, les grands voyages � l'�tranger avec un portable tout
  neuf �quip� de Linux se feront en toute simplicit� : le dernier
  paragraphe vous expliquera comment changer de fuseau horaire
  facilement...

  c) Le r�glage

  Pour proc�der, regardez d'abord si l'heure syst�me retourn�e par clock
  est l'heure locale ou l'heure de Greenwich.

  Vous avez bien regard� une pendule comme je vous le conseille plus
  haut, n'est-ce pas ?

  Si clock vous retourne l'heure locale, il va falloir jongler un peu
  avec les fuseaux horaires, sinon passez directement � l'�tape �
  r�glage du fuseau �.


  �  Pour les fran�ais, belges wallons et suisses romands :

  Vous �tes normalement dans une zone horaire MET (Medium European Time,
  soit GMT+1).

  La zone � MET DST � correspond elle � l'heure d'�t� active (GMT + 2).

  Selon les d�cisions futures de la cour europ�enne, l'heure d'�t� �
  daylight savings � risque d'�tre abandonn�...  ce qui compliquera
  cette explication !


  �  Pour les canadiens fran�ais :

  Vous �tes dans une zone horaire GMT-4 si vous habitez autour de
  Montr�al .
  Pour les autres provinces, consulter un dictionnaire !

  Premi�rement, effacez le fichier /etc/localtime ou
  /usr/lib/zoneinfo/localtime (l'emplacement varie selon les
  distributions ; si vous avez les deux fichiers, effacez /etc/localtime
  : l'autre fichier doit certainement �tre un lien vers /etc/localtime).

  D�s lors, clock et date doivent vous retourner la m�me heure...


  �  Pour les canadiens fran�ais : utilisez GMT+4


  �  Pour les fran�ais, belges wallons et suisses romands :

  Si vous lisez ce document en �t�, le d�calage de l'heure locale par
  rapport � l'heure de Greenwich est de deux heures, on va donc mettre
  temporairement le fuseau en GMT-2, soit vous lisez ce document en
  hiver et il convient de remplacer tous les � 2 � par des � 1 � dans
  les exemples suivants...

  GMT-2 ?!!? Alors que le fuseau est GMT+2 ?

  Ceci va vous retourner l'heure de Greenwich dont on a besoin pour
  r�gler le syst�me : tapez :

  ln -sf /usr/lib/zoneinfo/Etc/GMT-2 /etc/zoneconfig

  clock

  date

  L'heure calcul�e correspond donc � l'heure de Greenwich, l'heure
  syst�me � l'heure locale... soit l'inverse de ce que l'on veut.

  Un simple : clock -w

  Va alors mettre l'heure du syst�me en heure de Greenwich, utilisant
  pour cela l'heure locale invers�e volontairement avec l'heure syst�me.

  d) R�gler le fuseau horaire :

  Tapez alors : ln -sf /usr/lib/zoneinfo/Europe/Votre-ville
  /etc/zoneconfig

  Et voil� ! Le syst�me est � l'heure de Greenwich, la conversion vers
  le fuseau horaire local et l'heure d'�t� se faisant automatiquement.

  Si vous habitez hors Europe, proc�dez de m�me en rempla�ant les � -2 �
  par � X �, X repr�sentant l'oppos� de votre d�calage horaire (par
  exemple -4 au Qu�bec, donc X=+4...)

  e) Modifier le fuseau horaire :

  Si vous partez � l'�tranger, il est alors simple de modifier l'heure
  locale de votre portable : par exemple si vous partez pour Moscou :

  ln -sf /usr/lib/zoneinfo/Europe/Moscow /etc/zoneconfig

  Tr�s simple et tr�s utile : plus besoin de se souvenir du d�calage
  horaire (plus ou moins X heures) puisque Linux se charge d�sormais de
  tout !



  6.11.  vi


  Normalement, aucune modification n'est n�cessaire � part l'utilisation
  de loadkeys (d�taill�e plus haut).

  Ce fichier .vimrc pourrait toutefois vous �tre utile si vous utilisez
  vim au lieu d'elvis :



  " Les guillemets anglais � " � signifient � mis en commentaire �

  " �viter un avertissement � version incorrecte � :
  version 4.0

  " Utiliser les d�fauts de vim, bien mieux
  set nocompatible

  " Autoriser le � BackSpace � sur tout :
  set bs=2

  " Police � utiliser sous X11 :
  "set guifont=-misc-fixed-medium-r-normal--14-130-75-75-c-70-iso8859-1

  " Fixer la c�sure automatique de la ligne � N caract�res :
  set tw=72

  " Faire appara�tre les tabulations et les espaces
  set list

  " Changer les d�fauts pour voir les espaces inutiles et les tabulations
  set listchars=tab:��,trail:�
  hi nontext ctermfg=red
  hi nontext ctermbg=blue

  " Indentation (pour les programmeurs) :
  " set cindent

  " R�glages souris :
  "set mouse=a

  " Ligne
  set nowrapscan

  " Montrer les correspondances :
  set showmatch

  " Montrer le mode
  set showmode

  " Indentation intelligente (pour les programmeurs) :
  " set uc=0

  " Faire fonctionner BackSpace :
  set t_kD=^?

  " Doit se trouver apr�s
  map ^H X

  " Faire fonctionner Delete  :
  map \e[3~ x

  " Cacher la souris lorsqu'on tape :
  set mousehide

  " Faire voir les correspondances lors de recherches :
  " set hlsearch

  " Colorer � l'int�rieur des commentaires en C :
  let c_comment_strings=1

  " Couleur pour xiterm, rxvt, nxterm, color-xterm :
  if has("terminfo")
      set t_Co=8
      set t_Sf=\e[3%p1%dm
      set t_Sb=\e[4%p1%dm
   else
      set t_Co=8
      set t_Sf=\e[3%dm
      set t_Sb=\e[4%dm
  endif

  " Coloration syntaxique :
  if ett_Co > 1
     syntax on
  endif

  " Autoriser l'�dition de fichiers gzipp�s

  augroup gzip
    " Supprimer toutes les autocommandes
    au!
    autocmd BufReadPre,FileReadPre        *.gz set bin
    autocmd BufReadPost,FileReadPost      *.gz '[,']!gunzip
    autocmd BufReadPost,FileReadPost      *.gz set nobin
    autocmd BufReadPost,FileReadPost      *.gz execute ":doautocmd BufReadPost " .  expand("%:r")

    autocmd BufWritePost,FileWritePost    *.gz !mv <afile> <afile>:r
    autocmd BufWritePost,FileWritePost    *.gz !gzip <afile>:r

    autocmd FileAppendPre                 *.gz !gunzip <afile>
    autocmd FileAppendPre                 *.gz !mv <afile>:r <afile>
    autocmd FileAppendPost                *.gz !mv <afile> <afile>:r
    autocmd FileAppendPost                *.gz !gzip <afile>:r
  augroup END

  augroup bzip
    au!
    autocmd BufReadPre,FileReadPre        *.bz2 set bin
    autocmd BufReadPost,FileReadPost      *.bz2 '[,']!bunzip2
    autocmd BufReadPost,FileReadPost      *.bz2 set nobin
    autocmd BufReadPost,FileReadPost      *.bz2 execute ":doautocmd BufReadPost " .  expand("%:r")
    autocmd BufWritePost,FileWritePost    *.bz2 !mv <afile> <afile>:r
    autocmd BufWritePost,FileWritePost    *.bz2 !bzip2 <afile>:r

    autocmd FileAppendPre                 *.bz2 !bunzip2 <afile>
    autocmd FileAppendPre                 *.bz2 !mv <afile>:r <afile>
    autocmd FileAppendPost                *.bz2 !mv <afile> <afile>:r
    autocmd FileAppendPost                *.bz2 !bzip2 <afile>:r
  augroup END

  augroup cprog
    au!
    autocmd BufRead *       set formatoptions=tcql nocindent comments&
    autocmd BufRead *.c,*.h set formatoptions=croql cindent comments=sr:/*,mb:*,el:*/,://
  augroup END



  6.12.  Emacs


  Voici un fichier de configuration de base pour employer les accents.



    ;;
    ;; Fichier .emacs: initialisation d'emacs
    ;; Tir� du Guide du Rootard
    ;;

    (display-time)                     ;; Pour avoir l'heure dans la barre d'�tat
    (setq display-time-24hr-format t)  ;; Format 24 heures

    ;; Nouveaux modes
    (autoload 'c++-mode   "cplus-md" "C++ Editing Mode" t)
    (autoload 'perl-mode   "perl-mode" "Perl Editing Mode" t)
    (autoload 'c-mode "c-mode" "C Editing Mode" t)
    ; mieux vaudrait utiliser le "cc-mode"

    (autoload 'jargon-mode "jargon" "Jargon Mode" t)

    ;; Auto-Mode Settings : positionne le mode selon l'extension
    (setq auto-mode-alist
    (append '(("\.c$"  . c-mode)    ;; utilise le mode C++ m�me pour C
    ("\.h$"  . c-mode)
    ("\.C$"  . c++-mode)
    ("\.H$"  . c++-mode)
    ("\.cc$" . c++-mode)
    ("\.C$"  . c++-mode)
    ("\.pl$" . perl-mode)           ;; Perl
    ("/tmp/snd\.[0-9]*" . text-mode);; Text (pour le courriel)
    ("[Rr][Ee][0-9]*" . text-mode)
    ("\.ada$"  . ada-mode)          ;; Ada
    ("\.spec$"  . ada-mode)
    ("\.body$"  . ada-mode)
    ("makefile$" . makefile-mode)  ;; Makefile
    ("Makefile$" . makefile-mode)
    ("Imakefile$" . makefile-mode))
    auto-mode-alist))

    ; Remappages vari�s � mettre ici
    (global-set-key "\eg" 'goto-line)       ;; ESC G = Aller � une ligne

    (put 'eval-expression 'disabled nil)

    ;; Accents...
    (standard-display-european 1)
    (load-library "iso-syntax")
    (set-input-mode (car (current-input-mode))
                  (nth 1 (current-input-mode))
                  0)

    ;; Sous X-Window, texte en couleurs (C/C++/Shell/Makefile,etc)
    (cond (window-system
    (setq hilit-mode-enable-list  '(not text-mode)
    hilit-background-mode   'light
    hilit-inhibit-hooks     nil
    hilit-inhibit-rebinding nil)
    (require 'hilit19)
    ))
    (if (not (equal window-system ""))
    (global-set-key "\C-?" 'delete-char))
    ))



  Le Keyboard-HOWTO conseille quand � lui :



            (standard-display-european t)
            (set-input-mode nil nil 1)
            (require 'iso-syntax)
            (load-library "iso-insert.el")
            (define-key global-map [?\C-.] 8859-1-map)



  Utilisez une version au moins �gale � 19.27, modifiez le fichier
  global (commun � tous les utilisateurs) /usr/lib/emacs/site-lisp/site-
  start.el ou le ./emacs de chaque utilisateur concern� pour y ajouter :



               (standard-display-european t)
               (set-input-mode (car (current-input-mode))
                 (nth 1 (current-input-mode))
                 0)
               (global-set-key [delete]   'delete-char)
               (global-set-key [home]     'beginning-of-line)
               (global-set-key [end]      'end-of-line)
               (global-set-key [prior]    'scroll-down)
               (global-set-key [next]     'scroll-up)
               (global-set-key [C-right]  'forward-word)
               (global-set-key [C-left]   'backward-word)
               (global-set-key [C-prior]  'beginning-of-buffer)
               (global-set-key [C-next]   'end-of-buffer)
               (global-set-key "\033[A"  'previous-line)
               (global-set-key "\033[B"  'next-line)
               (global-set-key "\033[C"  'forward-char)
               (global-set-key "\033[D"  'backward-char)
               (global-set-key "\033[H"  'beginning-of-line)
               (global-set-key "\033[Y"  'end-of-line)
               (global-set-key "\033[1~" 'beginning-of-line)
               (global-set-key "\033[2~" 'overwrite-mode)
               ;; le delete-char peut correspondre � \004 ou � \033[3~
               (global-set-key "\033[3~" 'delete-char)
               (global-set-key "\033[4~" 'end-of-line)
               (global-set-key "\033[5~" 'scroll-down)
               (global-set-key "\033[6~" 'scroll-up)



  Pour les autres versions :


  �  19.19 :



               (standard-display-european 1)
               (set-input-mode (car (current-input-mode))
                 (nth 1 (current-input-mode))
                 0)



  Lire � ce propos le fichier emacs.info.

  �  19.22 :


          (load-library "iso-transl")
          (standard-display-european t)



  �  Autres :



               (standard-display-european 1)
               (load-library "iso-transl")



  XEmacs les accepte lui par d�faut sans broncher mais peut des fois
  rencontrer des probl�mes avec les BackSpaces dans le mini-buffer en
  console.

  Ajouter dans le .emacs :


       (if (eq window-system 'x)
           (global-set-key (read-kbd-macro "DEL") 'delete-char)
         (or (global-set-key "^[[3~" 'delete-char))
       )



  Le mode ispell d'emacs a un certain nombre de dictionnaires pr�d�finis
  qui ne sont pas forcement ceux qui sont en place sur le syst�me.

  Si vous constatez des probl�mes, vous devez red�finir la liste ispell-
  dictionary-alist des dictionnaires.

  Cette liste contient :

  �  le nom du dictionnaire

  �  la liste des caract�res composant un mot

  �  la lise oppos�e des caract�res ne composant pas un mot

  �  les caract�res de liaison � l'int�rieur des mots ("-", "'"...)

  �  vrai ou faux si ces caract�res peuvent �tre pr�sents en plusieurs
     exemplaire dans le mot

  �  une liste d'arguments pour ispell

  �  le mode d'ispell (tex, nroff..)

  Par exemple, dans le fichier .emacs :



  (setq ispell-dictionary-alist
   '((nil  ; francais.aff
    "[A-Za-z���-����������-����]" "[^A-Za-z���-����������-����]"
    "[---']" nil ("-n") "~nroff")
   ("english"  ; rosbif
    "[A-Za-z]" "[^A-Za-z]" "[---']" nil ("-B") nil)
   ("american" ; yankee
    "[A-Za-z]" "[^A-Za-z]" "[---']" nil nil nil)
   ("francais" ; fran�ais
    "[A-Za-z���-����������-����]" "[^A-Za-z���-����������-����]"
    "[---']" nil ("-n") "~nroff")
   ("francais-TeX" ; fran�ais
    "[A-Za-z���-����������-����\\]" "[^A-Za-z���-����������-����\\]"
    "[---'^`\"]" t nil "~tex")
   ("espanol" ; espa~nol.aff
    "[A-Za-z�����������]" "[^A-Za-z�����������]"
    "[---'^`\"]" t nil "~nroff")
   ("dansk" ; danois et norv�gien
    "[A-Za-z���������]" "[^A-Za-z���������]"
    "[---'^`\"]" t nil "~nroff")
   ))



  Le dictionnaire "francais-TeX" est un lien symbolique sur "francais"
  qui permet d'ajouter une entr�e pour les accents � la TeX (ex: \'e).

  Si vous utilisez X11, vous voudrez peut-�tre reconstruire les menus et
  il vous faudra recharger une partie de lisp/loaddefs.el dans votre
  .emacs :



  (setq ispell-menu-map nil)

    (if ispell-menu-map-needed
    (let ((dicts (reverse (cons (cons "default" nil) ispell-dictionary-alist)))
      name)
      ;; Can put in defvar when external defines are removed.
      (setq ispell-menu-map (make-sparse-keymap "Spell"))
      (while dicts
    (setq name (car (car dicts))
      dicts (cdr dicts))
    (if (stringp name)
    (define-key ispell-menu-map (vector (intern name))
      (cons (concat "Select " (capitalize name))
    (list 'lambda () '(interactive)
      (list 'ispell-change-dictionary name))))))))

    (if ispell-menu-map-needed
    (progn
      ;; Define commands in opposite order you want them to appear in menu.
      (define-key ispell-menu-map [ispell-change-dictionary]
    '("Change Dictionary" . ispell-change-dictionary))
      (define-key ispell-menu-map [ispell-kill-ispell]
    '("Kill Process" . ispell-kill-ispell))
      (define-key ispell-menu-map [ispell-pdict-save]
    '("Save Dictionary" . (lambda () (interactive) (ispell-pdict-save t))))
      (define-key ispell-menu-map [ispell-complete-word]
    '("Complete Word" . ispell-complete-word))
      (define-key ispell-menu-map [ispell-complete-word-interior-frag]
    '("Complete Word Frag" . ispell-complete-word-interior-frag))
      (define-key ispell-menu-map [ispell-continue]
    '("Continue Check" . ispell-continue))
      (define-key ispell-menu-map [ispell-region]
    '("Check Region" . ispell-region))
      (define-key ispell-menu-map [ispell-word]
    '("Check Word" . ispell-word))
      (define-key ispell-menu-map [ispell-buffer]
    '("Check Buffer" . ispell-buffer))
      (define-key ispell-menu-map [ispell-message]
    '("Check Message" . ispell-message))
      (define-key ispell-menu-map [ispell-help]
    '("Help" . (lambda () (interactive) (describe-function 'ispell-help))))
      (put 'ispell-region 'menu-enable 'mark-active)))

    (fset 'ispell-menu-map (symbol-value 'ispell-menu-map))



  6.13.  less


  /etc/profile ou les fichiers de d�marrage du shell (comme .bashrc et
  .bash_profile dans votre r�pertoire maison) doivent contenir :



       export LESSCHARSET=latin1



  Comme fichier .lessrc je vous recommande :



  \e[B    forw-line
  \e[A    back-line
  \e[6~   forw-scroll
  \e[5~   back-scroll
  \e[1~   goto-line
  \e[4~   goto-end
  \e[C    next-file
  \e[D    prev-file
  \eOA    back-line
  \eOB    forw-line



  Pour rentrer un Esc (parfois nomm� �chap) taper � \e � ou, sous vi,
  mettez vous en mode insertion avec i puis tapez � ctrl+v � et enfin �
  Esc �.

  Ce fichier permet d'utiliser les touches � Home �, � End �, � Page_Up
  � & � Page_Down �.

  Pour s'en servir, taper :



       lesskey -o .less .lessrc



  N'oubliez pas de mettre le fichier .less dans votre r�pertoire maison
  : il permet d'employer les touches fl�ch�es, � Page_Up �, � Page_Down
  �, � Home � et � End �.

  Ne pas n�gliger la page de manuel de less car il peut �tre int�ressant
  de changer la valeur de sa variable d'environnement de configuration
  ("LESS").

  J'utilise : '-C -M -i -x2'


  6.14.  ls


  Utilisez les options :



       -N --color=auto



  ou, plus simplement, d�finissez dans les fichiers de d�marrage de
  votre shell les alias suivants permettant de voir les fichiers dont le
  nom comprend des caract�res 8 bits :



       alias ll="ls --color=auto -N -l -a"
       alias d="ls --color=auto -N"



  Un simple d remplacera le classique ls, en y ajoutant la couleur,
  alors que ll vous offrira une liste compl�te de tous les fichiers
  pr�sents dans le r�pertoire, avec leurs attributs, leurs tailles...

  --color=auto est pr�f�rable car --color=yes fera avoir des codes
  escape lorsqu'on redirige vers un fichier ou un programme o� si le
  terminal ne supporte pas la couleur.


  6.15.  flex


  Donnez l'option :



       -8



  si l'analyseur g�n�r� doit accepter les entr�es 8-bits (bien s�r qu'il
  doit le faire !).


  6.16.  elm


  Rajoutez ces trois lignes dans votre .elm/elmrc :



         charset = iso-8859-1
         displaycharset = iso-8859-1
         textencoding = 8bit



  6.17.  col


  Assurez-vous :

  1) qu'il a �t� corrig� et fasse un



       setlocale(LC_CTYPE,"");



  2) de d�finir



       LC_CTYPE=ISO-8859-1



  dans l'environment.


  6.18.  rlogin


  Utilisez l'option :



       -8



  6.19.  joe


  Utiliser joe 2.8 ou plus r�cent qui devraient fonctionner apr�s
  �dition du fichier de configuration : placer l'option -asis dans
  /usr/lib/joerc en premi�re colonne.


  6.20.  TeX et LaTeX


  Le plus simple consiste � employer GuTemberg, une distribution de
  LaTeX avec tous les d�fauts r�gl�s pour des francophones par des
  francophones !

  Mais si vous pr�f�rez une version standard non modifi�e, il suffit
  d'ajouter au d�but de chaque fichier :


  �  Pour LaTeX:



       \documentstyle[isolatin]{article}



  �  Pour LaTeX2e:



       \documentclass[12pt,a4paper]{letter}
       \usepackage{isolatin1}
       \usepackage[french]{babel}
       \usepackage{t1enc}



  ou alors :



       \usepackage[latin1]{inputenc}
       \usepackage[T1]{fontenc}



  Au cas o� votre distribution soit trop vieille pour l'inclure,
  isolatin.sty est disponible s�par�ment

  Pour gs et xdvi, il faut utiliser des options sp�ciales (sur ma
  machine, ce sont des alias). En effet, ils sont souvent configur�s
  pour un papier �tats-unien dit � l�gal �, de taille proche, mais non
  exactement �gale, � celle du standard � A4 �.

  Ces options sont les suivantes :

  gs -sPAPERSIZE=a4 xdvi -paper a4 ghostview -a4

  Pour que dvips convertisse les documents dans un format papier a4, il
  faut sp�cifier dans le fichier config.ps (le chemin varie en  fonction
  des versions de LaTeX) : /usr/lib/texmf/dvips/config.ps ou .dvipsrc

  @ a4 210mm 297mm @+ ! %%DocumentPaperSizes: a4 @+ %%PaperSize: a4 @+
  %%BeginPaperSize: a4 @+ a4

  Sinon ajoutez � votre .Xresources :



       XDvi.paper:             a4
       Ghostview.pageMedia:    A4



  6.21.  Manuel


  Tout d'abord, il faut vous procurer les pages de manuel Linux
  traduites en fran�ais

  Si vous utilisez une distribution RedHat ou Debian, celles-ci sont
  pr�sentes sur le c�d�rom : il suffit de les s�lectionner lors de
  l'installation.

  De l�, deux possibilit�s :


  �  soit vous ne voulez que des manuels en Fran�ais, auquel cas il faut
     faire un :



       export MANPATH=/usr/man/fr_FR



  NB: fr_FR se remplace par fr_BE, fr_CA, fr_CH ou fr_LU selon le pays
  concern�.

  �  soit vous pr�f�rez par d�faut des manuels en Fran�ais et si la page
     n'existe pas, vous vous rabattez vers l'Anglais, il suffira alors
     de taper :



       export LANG=fr


  man ira chercher dans le � MANPATH � des pages en � LANG � par d�faut
  et se rabattra sinon sur des pages en anglais.

  Si vous d�sirez installer la page de manuel expliquant la norme ISO
  8859-15 latin 9, il faut installer le fichier iso_8859_15.7.gz :



       cp standard/iso_8859_15.7.gz /usr/local/man/man7/



  6.22.  Correcteur orthographique ispell


  Vous pouvez vous le procurer sur le site original d'Hydro Qu�bec ou
  sur le mirroir du lip6

  Un fichier LISEZMOI explique pas � pas et en Fran�ais l'installation.


  6.23.  Les claviers 105 touches


  Aussi appel�s � claviers Microsoft (tm) �, ils ont trois touches de
  plus que les claviers normaux.

  Comment s'en servir ?

  En mode console, �diter french.map et d�commenter les lignes en
  parlant !

  De m�me pour french (pour Xwindow).


  6.24.  PGP



  Attention, dans certains pays totalitaires, l'utilisation de logiciels
  de cryptographie est consid�r�e comme usage d'armes de guerre, ce qui
  est punissable par la loi !

  Sautez donc ce paragraphe si votre l�gislation locale ne permet pas
  d'utiliser des logiciels de cryptographie.

  Premi�rement, il faut se procurer pgp-international (� cause de
  probl�mes de patentes et de l�gislation sur l'export d'armes de
  guerre, il existe pgp-us et pgp-international, ce dernire �tant dot�
  d'un algorithme encore plus puissant) sur le site norv�gien de PGP

  Ensuite, mettre dans votre r�pertoire maison, dans un sous r�pertoire
  .pgp les fichiers :



  config.txt
  language.idx
  pgpdoc1.txt
  pgpdoc2.txt
  language.txt
  fr.hlp
  en.hlp
  pgp.hlp



  Enfin, �diter le fichier .pgp/config.txt pour y rajouter :



       Language = fr
       CharSet = latin1



  Lisez ensuite .pgp/fr.hlp pour apprendre � vous servir de pgp !


  6.25.  Impression en mode ascii


  Pour l'impression de texte simple, beaucoup d'imprimantes attendent
  des lettres en codage IBM (cp850) comme sous MS DOS.

  Si le fichier est cod� en latin1, on doit utiliser � recode
  latin1:ibmpc � (� placer dans les filtres lpr de /etc/ par exemple),
  sous peine de voir imprimer des � alpha � � la place de � � �, et
  autres choses du m�me genre.

  Il existe d'autres utilisation au programme recode : � ibmpc:lat1 � ou
  � lat1:ibmpc � (de ou vers MS-DOS) ou � applemac � pour Macintosh
  (tm).


  6.26.  Unicode/latin/cp... je n'ai pas compris ce dernier paragraphe !


  Voici donc plus d'explications gr�ce � Pablo Sartxaga (srtxg �
  chanae.alphanet.ch) dans un message explicant la diff�rence
  Unicode/latin/cp :



   DB>   quand on lance � setfont � sans argument
   DB>   il semble qu'on obtienne le m�me effet que setfont -u none

  Normal et logique.

   DB>   --> en un mot la table de conversion � Unicode � est d�sactiv�e
   DB>       ce qui transforme le � e accent aig� (dec 130) � en � th�ta (dec 233) �

  Non. Il ne transforme rien du tout, il affiche tout simplement sans
  *aucune* transformation au contraire, � toi de t'assurer que la police
  que tu charges poss�des les glyphes � la bonne place par rapport au codage
  de caract�res que tu utilises (iso-8859-1).

  Autrement dit si ta police n'est pas iso-8859-1 tu dois dire � setfont de
  faire des mappings; en particulier s ic'est une police qui utilise l'encodage
  DOS cp437 tu fais � setfont -u cp437 nomdelapolice �. Moi par exemple j'aime
  beaucoup la police � t.fnt � de la Slackware, et j'ai donc quelque part
  dans /etc/rc.d/* une ligne � setfont -u cp437 t.fnt �

  Ou alors tu modifies la police (il y a un logiciel qui fait cela avec
  interface svgalib, et un autre nomm� � chedit � qui permet de cr�er des
  images an ascii-art, un fichier par caract�re (256 fichiers donc), il te
  suffit alors de jongler avec les fichiers pour les changer de place et
  r�g�nerer la police).  Note cependant que le codage cp437 n'inclut pas
  tous les caract�res de iso-8859-1, notamment manquent quasi toutes les
  majuscules accentu�es, et les lettres � n�cessaires en portugais. Tu
  peux toujours modifier la police pour cr�er ces caract�res manquants.

   DB>   sur ma Slackware 3.2, � aucun moment setfont n'appara�t dans les scripts
   DB>   de d�marrage ni dans les ~/profiles et autres ~/.bashrc

  Donc c'est la police dans la ROM de la carte video qui est utilis�e.

   DB>   et pourtant cette
   DB>   conversion est effectu�e correctement puisque j'ai les accents � l'�cran.

  Je suppose que le kernel pr�suppose (� juste titre) que la police en ROM vid�o
  est au codage cp437.

   DB>        une fois que je lance � setfont -u none � je perds donc les accents.

  Normal, car d�s lors que tu charges une police tu est suppos� savoir ce que
  tu veux (au contraire de la police en ROM o� tu n'as pas le choix).

  Autrefois (du temps des 1.2.* et avant) le d�faut de setfont �tait cp437
  (et il n'utilisait pas encore des tables Unicode, mais on pouvait
  changer par \e(B et \e(K entre codage cp437 et iso (on peut toujours
  d'ailleurs)), mais maintenant le d�faut est � straight to font �, pas de
  conversion.

   DB>            j'en conclue que Linux utilise la police r�sidente par d�faut de
   DB>            la carte EGA/VGA

   DB>        [Q] --> comment retrouver cette police ?

  Il y a un programme nomm� � restoretextmode � qui est assez populaire
  aupr�s des possesseurs de certaines cartes graphiques chez qui le
  passage X11 -> console bousille les polices; il permet de faire un dump
  sur un fichier; il faudrait donc que tu le lances avant de modifier la
  police avec setfont. Le paquetage s'appelle quelque chose comme
  SVGATextMode ou quelque chose d'approchant.

   DB>     [Q] --> quelle table appeler pour la remapper et ravoir les accents ?

  setfont -u cp437 policedos

  Ou sinon, si tu ne veux pas lancer setfont et tu veux donc garder la
  police de la carte graphique; essaye un � echo -e \033(B � (l'ennuyant
  c'est que tu dois le faire dans chaque console)

   DB>                 (en g�n�ral setfont -u def.uni (par exemple) renvoie une
   DB>                  erreur : PIO_UNIMAPCLR: Invalid argument et je reste
   DB>                  en caracteres � graphiques �)

  Ah ? Chez moi �a marche; quels kernel et kbd as-tu ?

  Sinon je te conseille � cp437 � plut�t que � def �, ils font _presque_ la m�me
  chose, mais � cp437 � est visuellement plus agr�able car il remplace les
  caract�res non pr�sents dans la police par les lettres non accentu�es si c'est
  des lettres, C pour � et R pour � et par un carr� blanc pour le reste, ce qui
  permet de garder le formatage et la lecture agr�ables; � def � lui ne mets
  totu simplement rien pour les caract�res manquants, si bien que tu te
  trouves avec des trous, ce qui est l'horreur si tu �dites un texte par
  exemple avec vi, puisque le curseur est affich� plusieurs caract�res
  � gauche � cause des caract�res de largeur nulle :)

  Essaye aussi la police � t.fnt �, elle est assez jolie, toute en rondeurs, je la
  trouve r�posante, et quand je dois utiliser un PC avec les polices style
  courier par d�faut je trouve �a tr�s agressif je me demande comment ils
  peuvent travailler avec :)



  Lire aussi les articles de news : � FAQ - les accents fran�ais et
  Usenet�  de F.  Yergeau dans les groupes fr.usenet.reponses et
  fr.usenet.8bits � ISO 8859-1 National Character Set FAQ� de mike (�)
  vlsivie.tuwien.ac.at dans comp.answers .


  6.27.  ncurses


  Rappelons que ncurses est un librairie C qui permet de manipuler
  facilement l'affichage en mode console texte : fen�trage, lignes de
  saisie, �dition de formulaires, couleurs, caract�res � ALT � ascii
  semi-graphique ibm, comme sous dos...


  6.27.1.  Introduction


  La version standard de curses utilise le huiti�me bit pour la vid�o
  invers�e (voir le flag _STANDOUT d�fini dans /usr/include/curses.h).
  Cependant, ncurses semble fonctionner en 8-bits et affiche le iso-
  latin-8859-1 correctement.


  6.27.2.  Les accents


  Remarque: les distributions de Linux sont livr�es en g�n�ral avec la
  version 1.9.9e de ncurses, or il se trouve que la librairie form de
  cette version est BUGG�E (probl�mes de rafra�chissement des fen�tres).

  Ne pas utiliser la 1.9.9e donc si on veut travailler avec � form � :
  ce bug est d'ailleurs clairement �nonc� sur le site de ncurses, et je
  m'�tonne que ce soit justement cette version qui soit encore livr�e
  sur la plupart des distributions (RedHat 4.2, 5.0, 5.1, Slackware 3.2,
  Debian 1.9) en tout cas.


  Sympt�me : la fonction  wgetch() de ncurses renvoie les codes suivants
  :


  �  je tape '�' et wgetch retourne  � meta-i �    code 233 (decimal)

  �  "  "   '�' "    "        "     � meta-h �    code 234 (decimal)

  �  etc

  C'est normal avec les polices iso-8859-1 !

  Il faut installer les � locales � ou mettre � jour sa version de
  ncurses.


  6.28.  Perl


  Si tout d'un coup apr�s une mise � jour il raconte :



       (guylhem@victis:guylhem)$ perl
       perl: warning: Setting locale failed for the categories:
               LC_CTYPE LC_COLLATE
       perl: warning: Please check that your locale settings:
               LC_ALL = "fr_FR",
               LC_CTYPE = "ISO-8859-1",
               LC_COLLATE = (unset),
               LANG = "fr"
           are supported and installed on your system.
       perl: warning: Falling back to the "C" locale.
       (guylhem@victis:guylhem)$



  En libc6 le format des fichiers binaires de d�finition des locales a
  (encore) chang� : il faut les r�g�n�rer � partir des sources sources
  WG15collection.tar.gz par exemple et des programmes � locale � et �
  localedef � qui sont fournis dans les sources de la libc.

  Sinon on peut �galement se passer des locales :



            unset LANG
            unset LC_CTYPE
            unset LC_COLLATE
            export LC_ALL=fr_FR.ISO-8859-1



  6.29.  Installer les locales


  Les � locales � sont des fichiers qui vont modifier le comportement de
  certains programmes pour qu'ils s'adaptent aux � sp�cificit�s
  culturelles du pays �.

  Cela sert � r�soudre les erreurs rapport�es par perl ou une mauvaise
  gestion des accents par ncurses.

  �  r�cup�rer pour la libc5 la collection de locales POSIX

  �  ou pour la libc6, elle est dans l'ajout � glibc-localedata �

  �  copier dans le r�pertoire /usr/share/locale les fichiers fr_FR et
     en_DK (qui est inclus dans fr_FR)

  �  cr�er le r�pertoire /usr/share/i18n/charmap et copier le fichier
     ISO_8859-1:1987

  �  faire man localedef et lancer la commande :



                 localedef -f ISO_8859-1:1987 -i fr_FR fr



  Ceci cr�era l'entr�e fr dans /usr/share/locale soit :



               /usr/share/locale/fr



  Ce r�pertoire devrait maintenant contenir les fichiers :



                LC_COLLATE
                LC_CTYPE
                LC_MESSAGES
                LC_MONETARY
                LC_NUMERIC
                LC_TIME



  �  lire le fichier � locale.fr � que l'on peut trouver sur le serveur
     ftp.lip6.fr (chercher sous doc, linux...) et dont la traduction
     fran�aise a �t� faite par �ric DUMAS (h�las ce doc ne traite
     principalement que de LC_MESSAGES. � quand la suite �ric ? ;-) )

  �  compl�ter �ventuellement l'initialisation des variables du shell
     comme d�crit dans la section sur bash ou tcsh

  �  dans un programme, utilisez la fonction  setlocale() (man
     setlocale.3) pour fixer les param�tres locaux CAR le noyau linux
     initialise toujours cette fonction avec l'argument une locale � C �
     (POSIX) donc sans accents !



                 setlocale(LC_CTYPE,"fr_FR");



  �  �a y est ! Les accents sont disponibles dans ncurses.


  6.29.1.  Midnight Commander (mc)


  En changeant de police, il peut arriver que les lignes de cadre soient
  remplac�es par divers caract�res.

  2 possibilit�es :

  �  La police charg�e ne dispose pas de caract�res dits � semi
     graphiques �, qui permettent de dessiner des cadres

  �  Il y a discordance entre la police et sa table de mappage

  Pour le premier cas, la seule solution est de changer de police, mais
  dans le second cas, il suffit en g�n�ral de charger la table avec
  loadunimap par exemple :



                 loadunimap lat1u.uni
                 loadunimap lat5u.uni
                 loadunimap lat9u.uni



  6.30.  Kernel


  Pour mettre un support pour le clavier fran�ais directement dans le
  kernel, ce qui est pratique pour les syst�mes embarqu�s ou ne
  d�marrant que sur disquettes, afin de gagner le maximum de place :



       /usr/bin/loadkeys loadkeys --mktable votre-table-de-clavier.map > /usr/src/linux/drivers/char/defkeymap.c



  6.31.  Lilo


  Depuis la version 20, on peut sp�cifier un clavier (fran�ais, par
  exemple) au d�marrage de LILO.

  Bien sur, cela ne fait qu'�changer quelques touches (a/q,m/:,... pour
  un clavier fr) mais cela est assez utile lorsque l'on veut taper � win
  �.

  Je vous conseille toutefois de ne pas faire de label utilisant des
  touches qui diff�rent entre l'AZERTY et le QWERTY, ne serait-ce que si
  vous devez avoir un jour un autre utilisateur sur votre ordinateur...

  Il est plus simple de faire des labels courts et d'utiliser des
  programmes comme GAG ou GRUB, rempla�ant fort avantageusement les
  lignes de lilo par un magnifique menu graphique dans le cas de GAG.



  6.32.  Groff (man)


  Sur certaines distributions, le programme man n'est pas configur� pour
  afficher les accents.

  Si vous rencontrez ce probl�me, �ditez son fichier de configuration
  (/etc/man.config sur les distributions actuelles) et localisez une
  ligne ressemblant � cela :



       NROFF           /usr/bin/groff -Tascii -mandoc



  Remplacez-l� par :



       NROFF           /usr/bin/groff -Tlatin1 -mandoc



  Les vieilles versions de man utilisent aussi col, et le point suivant
  s'applique aussi.


  6.33.  Divers


  Une belle discussion sur le th�me de l'ISO-8859-1 et sur � comment
  manipuler les caract�res 8-bits � est disponible


  7.  R�glage du clavier pour les applications X

  7.1.  Les xterminaux (xterm, nxterm, rxvt...)


  Les faire fonctionner avec toutes les touches standard du clavier 102
  touches rel�ve du miracle, quant aux accents, seule une recompilation
  vous permettra de les utiliser !

  Pour xterm, essayez de mettre dans votre .Xdefaults :



  XTerm*eightBitInput: true
  XTerm*eightBitOutput: true
  *customization: -color
  XTerm*VT100*Translations: #override\n\
  XTerm*pointerColor: red
  None<Key>Begin: string(0x1b) string("[1~")\n\
  None<Key>End: string(0x1b) string("[4~")\n\
  None<Key>Prior: scroll-back(1,halfpage)\n\
  None<Key>Next: scroll-forw(1,halfpage)\n\
  Shift<Key>Prior: scroll-back(1,page)\n\
  Shift<Key>Next: scroll-forw(1,page)
  XTerm*fontMenu*fontdefault*Label: Default
  XTerm*VT100*font: 9x15
  XTerm*fontMenu*font1*Label: Illisible
  XTerm*VT100*font1: nil2
  XTerm*fontMenu*font2*Label: Minuscule
  XTerm*VT100*font2: 5x7
  XTerm*fontMenu*font3*Label: Petit
  XTerm*VT100*font3: 6x10
  XTerm*fontMenu*font4*Label: Normal
  XTerm*VT100*font4: fixed
  XTerm*fontMenu*font5*Label: Moyen
  XTerm*VT100*font5: 7x13
  XTerm*fontMenu*font6*Label: Tres grand
  XTerm*VT100*font6: 10x20



  Dans .inputrc :



       # pour rxvt
       "\e[7~":beginning-of-line
       "\e[8~":end-of-line
       # pour xterm
       "\e[H": beginning-of-line
       "\e[F": end-of-line



  Mais ces deux solutions ne vous garantissent pas de r�soudre tous les
  probl�mes de rxvt et de xterm ...

  Pour les r�soudre sans cr�er de fichiers dans /usr/X11R6/lib/X11/app-
  defaults, je tiens sinon � votre disposition un xiterm, un terminal X
  supportant *TOUTES* les touches des claviers standard, avec Home, End,
  Page_Up (...) et m�me le pav� num�rique, fonctionnant comme en mode
  console, i.e.  Shift-Page_Up permettant de faire d�filer une page,
  voire mieux : le pav� num�rique reconnaissant enfin la diff�rence
  entre Verr. Num allum� et Verr. Num �teint.

  X international terminal (xiterm pour les intimes) est bien s�r sous
  GPL et mis � jour pour suivre parall�lement l'�volution de rxvt.

  Sur par exemple  mon site vous trouverez donc xiterm, qui remplace
  votre xterm classique en y apportant la couleurs, les accents et les
  touches �tendues.

  Pour l'installer, compilez-le, devenez root et tapez :



  rm /usr/X11R6/bin/xterm
  rm /usr/X11R6/lib/X11/app-defaults/xterm
  rm /usr/X11R6/lib/X11/app-defaults/rxvt
  rm /usr/X11R6/lib/X11/app-defaults/Xterm
  rm /usr/X11R6/lib/X11/app-defaults/XTerm
  rm /usr/X11R6/lib/X11/app-defaults/Rxvt
  rm /usr/X11R6/lib/X11/app-defaults/RXvt
  cp xiterm /usr/local/bin

  ln -sf /usr/local/bin/xiterm /usr/X11R6/bin/xterm
  ln -sf /usr/local/bin/xiterm /usr/X11R6/bin/rxvt



  7.2.  Les applications Motif


  L�, je n'ai malheureusement aucun rem�de miracle !

  Il faudrait modifier le code source, code indiqu� plus haut, pour
  remplacer XLookupString par XmLookupString.

  Utilisez les possibilit�s du fichier french au lieu des touches mortes
  (AltGr (voyelle) : voyelle accent circonflexe... ) !


  7.3.  Le manuel


  Pablo Saratxaga tient � votre disposition un xman modifi� pour qu'il
  supporte la variable � LANG � et puisse afficher les pages en d'autres
  langues qu'anglais.

  Il est disponible sur le lip6 en sources ou en binaires


  7.4.  NumLock


  Pour l'activer sous X, mettre en commentaire ServerNumLock dans la
  section keyboard de XF86Config, puis rajouter au dessous Xleds 2, ce
  qui allumera la led.

  Attention, ce conseil ne s'applique que lorsque l'on n'utilise pas
  xkb, i.e. qu'on met XkbDisable dans XF86Config...


  7.5.  XDM


  /etc/X11/xdm/Xresources sert � ne rencontrer aucun probl�me avec les
  touches � sp�ciales � (Home, End ...) sous X.



  xlogin*login.translations: #override\
        Ctrl<Key>R: abort-display() \n\
        <Key>BackSpace: delete-previous-character() \n\
        <Key>Home: move-to-begining() \n\
        <Key>Delete: delete-character() \n\
        <Key>End: move-to-end() \n\
        <Key>Left: move-backward-character() \n\
        <Key>Return: set-session-argument() finish-field() \n\
        <Key>Right: move-forward-character()



  8.  Remerciements


  Ce document ne serait pas ce qu'il est sans l'aide de Nat Makar�vitch
  (nat � nataa.fr.eu.org) qui l'a relu et m'a aid� � le modifier de
  nombreuses fois.

  Un excellent document plus g�n�rique, traitant de l'installation par
  ex, est le Guide du Rootard, disponible sur freenix ou le lip6

  Remercions enfin par ordre alphab�tique ces contributeurs :

  Jean-Michel Antoine
  Michel Billaud
  Chmouel Boudjnah
  Stephane Bortzmeyer
  Denis Braussen
  R�my Card
  Julien Cassaigne
  Xavier Cazin
  Laurent Chemla
  Ren� Cougnenc
  Bruno Cornec
  Yann Dirson
  �ric Dubreuil
  �ric Dumas
  Arnaud Gomes-do-Vale
  Pierre Ficheux
  Laurent Frigault
  Hugolino
  Antoine Leca
  Frederic Lepied
  Jeannot Langlois
  Stephane Marzloff
  Marc Merlin
  Thomas Parmelan
  Fr�d�ric Petit
  Thomas Quinot
  David Robert
  Olivier Robert
  Benjamin Ryzman
  Pablo Saratxaga
  Julien Simon
  Lo�c Tortay
  J.M. Vansteene



  Surtout, si je vous oublie, signalez-le moi !  De m�me si vous ne
  voulez plus figurer dans cette liste...


  Envoyez moi vos suggestions et modifications (guylhem �
  metalab.unc.edu), je me ferai un plaisir de les int�grer dans les
  prochaines versions !

  Signalez-moi aussi les erreurs : cet HOWTO est en perp�tuel
  changement, avec des nouveaut�s incluses � chaque version ; des
  erreurs peuvent facilement s'y glisser !







  All copyrights belong to their respective owners. Other site content (c) 2014, GNU.WIKI. Please report any site errors to webmaster@gnu.wiki.